YVON DENEUFBOURG d’ESTINNES-AU-VAL UN EXEMPLE POUR LA JEUNE GENERATION

  • Nouvelles
Publié le: 18/04/2019 9:53

Le nom DENEUFBOURG est synonyme de pigeon de Grand Fond.
L’homme a fait sa renommée dans les concours mythiques de PAU, BARCELONE, MARSEILLE, NARBONNE et PERPIGNAN soit autant de grands classiques du calendrier international. Pierre de Coubertin disait : « L’essentiel, c’est de participer » mais, à Estinnes, on ajoute : « vaincre est la meilleure manière de marquer son territoire »

La colombophilie innée
Dans la famille DENEUFBOURG, on est colombophile de père en fils.
Tout jeune, Yvon participait aux enlogements et aux retours des voiliers. C’était au temps, mon bon monsieur, où sur chaque toit de maison, il y avait une trappe en zinc et derrière, un compartiment pour nos chers pigeons, autrement dit, les heures de gloire de notre colombophilie qui était parvenue à rassembler plus de 200 000 adhérents. Quelle époque !!!!
Quand il s’est mis à son compte, Yvon a directement fait construire des installations fonctionnelles, orientées sud-est pour que les voiliers puissent profiter dès le lever du soleil des rayons bienfaisants de celui-ci. Sans doute, le bâtiment a-t-il subi des modifications mais, dans l’ensemble, la structure extérieure est restée la même.
Joueur de vitesse au départ comme tout un chacun, Yvon a bien vite gravi les échelons pour devenir amateur de Fond. A partir de là, les recherches se sont portées vers des colonies axées sur cette discipline. Le jour où il décida de participer à Barcelone avec ses célèbres ZOF, il avait mis la main sur une race qui allait s’avérer ultraperformante sur cette longue distance. C’était l’amour pour les voiliers au long cours qui venait de naître.

Près de 40 ans en haut de l’affiche
En 1979, il devient champion de Belgique RFCB Fond et Grand Fond.
A partir de cette glorieuse référence, les titres allaient se succéder.
1980 Médaille d’Or Cureghem Centre
1982-1986 1er PRIMUS INTERPARES BARCELONE
1987 Champion du décathlon National Cureghem Centre
1989 Vainqueur de l’aile d’Or
2000 1er nat.BEZIERS (seul pigeon rentré le même jour) – 2e nat. BOURGES le même jour
2007 Champion général International IFC4000
Coupe d’Europe sur BARCELONE
2012 Meilleur pigeon sur 3 MARSEILLE à la suite
2014 Meilleur pigeon sur BARCELONE 2010 – 2014
Meilleur pigeon sur 4 NARBONNE
Champion de Grand Fond Nat RFCB
Rares sont les colombophiles capables de présenter pareils résultats !
2015 : la poisse
Le lendemain de l’enlogement de VIERZON, Yvon s’est retrouvé à l’hôpital. Dix jours plus tard, nouvelle hospitalisation avec une proposition d’opération par le chirurgien à laquelle Yvon s’oppose ; bien lui en a en pris, puisque à l’heure d’aujourd’hui, tout est rentré naturellement dans l’ordre. Néanmoins, d’un point de vue colombophile, la préparation des voiliers a été fortement perturbée. Cependant, les deux ans ont terminé la saison en boulet de canon avec un difficile CHATEAUROUX du 2 août où, 16 veufs de 18 engagés figurent au résultat avec un 12e zonal de 1008 vieux : de quoi, mettre un peu de baume au cœur.

Le voilier de Grand Fond
L’âge moyen des voiliers de la rue des Mouligneaux est sans doute un des plus élevés parmi les joueurs de Grand Fond, preuve qu’il faut savoir attendre que l’oiseau ait atteint la plénitude de ses moyens pour réaliser les meilleures performances.
Chaque fin de saison se termine toujours en boulet de canon ; les veufs peuvent présenter une aile pleine fin juillet et une grande réserve de puissance accumulée grâce à la précaution du maître qui n’oblige pas ses voiliers à de lourds efforts en début de saison.

Une galerie de géniteurs de premier ordre
La volière de reproducteurs est composée majoritairement de pigeons ayant fait leurs preuves au voyage et qui sont chargés de pérenniser la relève ou alors des fils, filles ou frères de cracks du voyage.
La gestion d’une colonie de grand fond demande un doigté exceptionnel et une patience à toute épreuve, deux qualités essentielles que le grand maître d’Estinnes possède dans ses gênes : sans doute les a-t-il acquises de son père, déjà fin colombiculteur dans les années de gloire de notre colombophilie nationale.
D’année en année, les résultats sont restés égaux, grâce à cette facilité à refaire tous les ans des vainqueurs au long cours. Certes, parfois il introduit un sujet venant d’un autre sang mais, pour posséder un casier dans la galerie des reproducteurs, il faut rapidement montrer ses qualités reproductrices sinon, c’est l’élimination pure et simple.
Voyez les cracks qui ont meublé la galerie des reproducteurs.

« Le Marseille » : 9e Nat. et 36e Int. de 13939 p.
« Le Carteus 511 » : 13 prix de Fond et Grand Fond
« L’Ange du Colombier » : 2e meilleur belge sur Perpignan et 4e sur Barcelone
« Le Primus Fred » : meilleur pigeon sur Barcelone 2010 – 2014
« Le Titan Ballman »
« Le Perpignan » : 5e Nat.
« Le 5 Heures du Mat » : 12 prix en Grand Fond
« Le Pau 41 »
« Le Souillac » 1er zonal mis à la reproduction à 2 ans
« L’Elite »

Le maître mot PATIENCE
Chez l’ami Yvon, des coursiers de sept ans se classent encore aisément dans les concours de Grand Fond, preuve que pour tenir l’air pendant des heures et des heures, il faut sûrement une volonté tenace mais, avant tout, une aptitude physique indispensable. A cela, vous ajoutez une dose d’expérience pour naviguer entre les différents climats rencontrés sur le retour : voilà le cocktail assemblé avec patience et longueur de temps par le maître d’Estinnes.

Quelques colonies ayant épaté le monde colombophile grâce aux DENEUFBOURG

CUFFEL P.F. de Monvilliers (Fr) :1er Int BARCELONE 100 % Deneufbourg et seul pigeon rentré le jour du lâcher
Marc VERSCHELDE de Zulte : 1er Nat. JARNAC
PRONCKAERT Frères : 5e As-pigeon Fond RFCB
CULOT Dominique : vainqueur de la Coupe du Roi 2014
Pascal et Gérard DUDOUIT / 1ER Int ; fem. PERPIGNAN 2013
Alain HORNAERT : 1er As-pigeon Fond RFCB

Voilà quelques amateurs qui ont fait confiance à Yvon et qui en ont été récompensés.
Nous ne pouvons terminer ces quelques mots sans parler de l’extrême sportivité de notre grand champion. S’il vous arrive d’acquérir un bon pour pigeonneau dans l’une des nombreuses ventes pour lesquelles Yvon refuse rarement de participer, sachez que seul un pigeonneau sortant de la volière des reproducteurs vous sera offert : croyez-vous qu’ils sont nombreux, ces champions qui font pareil geste ?

Bravo l’ami, pour tous ces bons moments passés ensemble et que cela dure encore longtemps.

RoRo