Thierry MARICHAL de Buissenal

  • Nouvelles
Publié le: 26/10/2018 14:45

1e Prov. CAHORS De 1778 Vx

2e CFW de 2106 Vx

19e Nat. de 6356 VxBuissenal, village de l’entité de Frasnes-lez-Anvaing est une commune de cette belle région qu’est le pays des Collines. Situé à quelques encablures de la ville de RENAIX qui regorge de champions, Buissenal profite en cette saison 2018 des vents de Nord-Est dominants qui poussent les pigeons vers l’ouest du pays. Revers de la médaille, les vitesses étant très basses, il faut être doté de pigeons aux multiples qualités pour voler pendant des heures et des heures à des moyennes atteignant rarement 1200 m/min.

Ayant aménagé à Buissenal en 2015, Thierry avait déjà pu tester à Pipaix, son précédent domicile, la qualité des origines qu’il avait décidé d’acquérir pour aborder les étapes de fond et de grand fond auxquelles il se destinait. Bien secondé par son papa Jean-Marie, sur lequel il peut compter lors de ses nombreux déplacements. Thierry a mis en place une structure qui lui permet d’être performant tout en n’étant pas contraignant.

En effet, en sa qualité de directeur sportif de l’équipe Wallonie-Bruxelles, ainsi que responsable du service des sports de la province du Hainaut, il est amené à suivre les coureurs à l’étranger lors de la préparation hivernale et durant les courses cyclistes de la saison d’été : heureusement, papa Jean-Marie est toujours présent dès que le besoin se manifeste.

Le vainqueur de CAHORS – 1076448/16

Son pédigrée rassemble les deux origines cultivées.

Père : GP, un fils du « GABY » de F. BEUKENNE

GM, une fille de « SCHIET » E. DENIS

Mère : fille du « GEERT » de JOOST DESMEYTER

C’est un pigeon de 2 ans qui avait déjà performer comme yearlings puisqu’il gagne une 53e nat. sur LIBOURNE.

Voilà un voilier promu à un bel avenir de foncier.

Une colonie moyenne

20 couples de reproducteurs issus à 80 % de DESMEYTER-RESTIAEN, des CASAERT-SENECHAL DE Russeignies et des DENEUFBOURG introduits récemment pour encore renforcer la colonie pour les beaux concours internationaux.

25 veufs de 2 ans et plus ainsi que 25 mâles yearlings sont joués au veuvage traditionnel.

A cela, il faut ajouter 4 femelles préparées au naturel pour les étapes de grand fond. Thierry profite de ses nombreux déplacements pour emmener ces femelles qui sont lâchées aux quatre coins du pays, histoire de renforcer leur qualité d’orientation en vue de participer au Marseille International.

Une centaine de pigeonneaux complètent l’effectif.

Une manière de nourrir

Si le dépuratif sert à nettoyer les veufs au retour de concours, Thierry préconise de distribuer un bon repas par 100 km à parcourir sans oublier le maïs, les petites graines et les cacahuètes qui compléteront la partie « graisse » dont les voiliers auront bien besoin pour voler des heures et des heures.

Bravo, Thierry pour cette belle performance et à bientôt pour un bilan complet 2018.

RoRo

Quelques beaux résultats à l’EPR Hainaut-Brabant Wallon

2017 Brive 843 P. : 7, 8……..4/6

Cahors 462 p. : 6, 37….4/5

Jarnac 307 Yls : 5 1/1

Libourne 288 yls : 4, 5, 27….7/10

Perpignan 525 Vx : 46, 70…..4/5

2018 Pau 146 Vx : 5, 10, 46….3/4

Cahors 758 Vx : 2, 74 5/5

Agen 247 Vx : 12, 16, 19…….3/5

Limoges 626 yls : 12, 17, 37….7/14