Metens Jean-paul

  • Nouvelles
Publié le: 10/04/2019 9:51

C’est entre Ronquières et Rebecq ,dans l’ouest du Brabant Wallon, que le journal est allé à la rencontre d’un des colombophiles qui a réalisé de très belles prestations en demi-fond et en Grand demi-fond au niveau provincial.
Jean-Paul n’est pas un inconnu de la gazette car il avait déjà été mis à l’honneur par monsieur Vandersnickt en son temps.
On peut dire que Jean-Paul Metens est avant tout un passionné qui consacre une grande partie de son temps libre à ses voiliers. Il est féru de colombophilie depuis ses 16 ans avec son oncle Lucien Jennequin chez qui il a fait ses débuts colombophiles à Couvin étant donné que ses parents ne possédaient guère de pigeons.
Dans les années 90, il déménage à Virginal-Samme pour s’y installer et y exercer son métier de facteur.
Il décide de redémarrer de zéro. Nouvelles installations, nouvelles origines et un nouveau challenge, le grand demi-fond.
Pour prester en grand demi-fond, Jean-Paul se renforce avec des origines bien ciblées, les Vandenabeele via Thibaut-Boons, Deno-Herbots, Sauvage-Duran, les Tordeurs sans oublier de nombreux échanges avec son cousin Jean-Luc Jennequin d’Aublain, Francis Hogne et Guy Moureau.
La méthode de jeu est très simple, le veuvage classique avec ses mâles (18) vieux et yearlings ainsi que 12 femelles.
Son colombier de reproduction compte 12 couples qui élèveront 50 à 60 jeunes au total.
Pendant la saison hivernale, ses pigeons s’entrainent de temps à autre. Jean-Paul nourrit sa colonie avec un mélange mue. Une fois l’hiver terminé, il accouple ses pigeons début Mars pour un couvage de 8 à 10 jours.
Pendant la saison sportive, un mélange sport veuvage pour préparer l’enlogement et un mélange de récupération pour le début de semaine. Quelques produits complémentaires sont administrés tels que des vitamines, une poudre condition et un sirop de sureau.
Pour l’aspect santé de la colonie, il consulte l’homme de science afin de s’assurer la bonne santé de ses pigeons.
Les concours de demi-fond restent son objectif en début de saison pour ses veufs tandis que les jeunes sont joués jusqu’à 350 km pour le premier tour et en vitesse uniquement pour les autres.

Petit tour d’horizon des meilleurs pigeons de la colonie

1078430-2016 Direct Francis Hogne de Braine-Le-Comte
1er as pigeon ½ fond vieux BW 2018
21ème as pigeon National petit ½ fond 2018
Principaux résultats:
St Soupplets 15/1552p ;Toury 1er/152p ;Bourges 62ème/1847p ; Pont 15ème/652p ;Toury 62ème/2052p ;Toury 7ème/2438p ;Orléans 2ème /209p ;Toury 4ème/1311p ;Orléans 3ème/667p ;Orléans 6ème/453p ;Orléans 12ème/430p ;Toury 13ème/481p.

1082410-2017 Origine Moureau (lignée du 2Nat Jarnac) et Sauvage-Duran (Loockx x Gaby).
1er As Yearling GDF B.W
1er provincial Chateauroux Yearling
Principaux résultats: Nanteuil 18ème/281p; Pont 21ème/546p; Toury 2ème/121p; Toury 93ème/1412p; Bourges 10ème/307p; Nevers 15ème/3591p; Chateauroux 3ème/1370p; Argenton 6ème/134p; Bourges 6ème/267p; Bourges 5ème/238p; Vierzon 52ème/400p.

Palmarès 2018:
1er As pigeon vieux demi-fond B.W
1er as yearling GDF B.W
2ème colonie GDF Yearling BW 5ème EPR
2ème colonie vitesse jeunes B.W
3ème colonie vieux DF B.W
19ème colonie LCB ½ fond B.W
1er provincial Argenton II Yearling
1er provincial Châteauroux yearling (1082410-17)
L’homme de Virginal n’hésite pas à aller se mesurer aux ténors de la société du Carrier Bleu de Soignies et de la société de Marche-les-Ecaussinnes dans le groupement Centre-Charleroi.
Ses résultats n’en sont que plus satisfaisants.

Résultats 2018
26/05 Toury : 4-66-114 de 1311 vieux 3/3
26/05 Bourges : 10-12-13-28-70-98 de 307 yearlings 6/8
07/07 Châteauroux : 1-3-15-19-24-93-103-111 de 336 yearlings 8/10
21/07 Argenton : 1-3-6-8-30 de 134 yearlings 5/8
02/06 Bourges Awc: 8-19-23-29 de 166 vx
28/06 Nevers Awc: 1-9-25-34-40 de 124y 5/9
08/09 Noyon : 1-2-3-4-5-16-22-26-… de 1033 jeunes 17/22

Véritable passionné, il prend énormément de plaisir à s’occuper de sa colonie et cela se ressent quand on discute avec lui. Il avoue être quelque peu stressé au retour de ses pigeons mais cela nous démontre que certains colombophiles prennent encore énormément de plaisir à pratiquer ce sport avec tant de passion.

ML.