Le tandem CLAES de Taintignies 1er Provincial ANGOULEME Yearlings

  • Nouvelles
Publié le: 09/02/2019 7:35

Très belle saison 2018 pour les CLAES de Taintignies : 6 TOP 100 nationaux dont 6e Nat. Bourges I dans 20 284 vieux et 10 TOP 100 provinciaux dont 1er Angoulême yearlings et 1er La Ferté (pigeonneaux).
Certes 2018 avec ses nombreux vents d’est et ses chaleurs étouffantes ont fait le joujou pour des colonies de l’ouest du pays. Encore fallait-il aligner des voiliers en pleine condition et capables de résister aux difficiles conditions climatiques. Parmi ces forçats du travail, on trouve le 9032031/13 (Muster x Descheemaeker) 39e meilleur pigeon belge sur 3 internationaux, Pau – Saint Vincent – Perpignan (seuls 43 classés dans cette catégorie reine).
Un autre lutteur de classe, le 1010411/14 (34e meilleur belge en Fond) avec 5 prix de fond en 2018 : c’est un M. VANDENABEEL x E. DEVOS.
Voilà un petit échantillonnage des cracks qui peuplent la colonie de Taintignies.
Autres origines cultivées
D. BAERT, A. CAPON, DEBUSSCHERE, S. LEJEUNE, F. BEUKENNE, DEFOORT sont les origines auxquelles Francis et Sylvain ont fait confiance pour leur galerie de reproducteurs. La réussite s’annonce de premier ordre puisqu’on retrouve ses pigeonniers dans les pédigrées des principaux voiliers de Taintignies et ce, tant chez les 2 ans, chez les yearlings que chez les pigeonneaux 2018.

Une colonie moyenne
20 couples de reproducteurs, 32 veufs et 80 pigeonneaux peuplent les différents compartiments de la colonie championne. Pour faire face à tous les programmes tant de grand demi-fond que de fond et grand fond, il faut jongler dans chacune des loges, pour présenter à la table d’enlogement, chaque semaine, des veufs au top de leur condition car, nos amis se présentent en « All Round », fréquentant le difficile bureau de Tournai à chaque enlogement d’avril à septembre.
Le bilan 2018 de cette colonie, mise sur de bons rails en 1995 par le président Gustave GUELTON, membre émérite de la RFCB et voisin de notre tandem, est sans doute la plus brillante en plus de 30 années de pratique colombophile.
Papa Francis, maintenant à la retraite, est efficacement secondé par son fils Sylvain, un jeune homme passionné par notre hobby. Qui a dit que la jeunesse ne s’intéressait plus à la colombophilie ? Demandez à Sylvain s’il est de cet avis….

Se tourner vers le fond
L’avenir de notre sport colombophile se situe immanquablement vers les étapes lointaines. Le nombre d’amateurs diminuant, les rayons de participation s’agrandissent automatiquement laissant des amateurs à l’écart des grands passages de pigeons. L’allongement des distances est sans doute une des solutions pour remédier à ce déséquilibre. Encore faut-il se doter de voiliers capables de voler la dizaine d’heures nécessaires au retour.
Les CLAES P et Fils l’ont bien compris et, fiers de cette année, ils mettront en vente chez eux tous les voiliers de (petit et de grand) demi-fond pour se consacrer aux étapes lointaines.

Proficiat, les amis, l’avenir s’annonce plein de réussite ;

RoRo

Quelques résultats 2018

26/05 Bourges Prov 1669 Vx : 2
CFW 3505 Vx : 2
Zone 6276 Vx : 4
Nat 20284 Vx : 6

23/06 Brive Prov 996 Vx : 6, 14
CFW 2303 Vx : 7, 19

21/07 Libourne Prov 400 Vx : 9 - 274 Yls : 6, 9, 18
CFW 925 Vx : 20 - 857 Yls : 22, 26
Zone 904 Vx : 13 - 683 Yls : 17, 21, 53
Nat 3176 Vx : 47 - 2893 Yls : 53, 63, 164

04/08 Angoulême Prov 576 Vx : 4 - 412 Yls : 1
CFW 937 Vx : 2
Zone 1389 Vx : 35 - 1616Yls : 70
Nat 4525 Vx : 47 - 5030 Yls : 98