La dynastie des Regniers règne sur Pesche

  • Nouvelles
Publié le: 14/10/2018 14:27

Déjà, vous noterez que ces deux familles s’accordent au pluriel, les lecteurs assidus diront : « c’est une faute, on n’accorde pas les noms de famille ni les prénoms ».

Faux ! Peu de personnes connaissent cette règle mais les familles notoires et illustres, elles s’accordent (enfin façon de parler, juste en orthographe, rire). En effet, on écrira les BourbonS, les StuartS, Les tudorS, les CondéS. En colombophilie, on dira aussi par extension, les LimbourgS, les RegnierS, les CalonneS, les HerbotS (euh là c’est normal rire !). Rassurez-vous on n’écrira pas les CardinalS (rire), mais les Cardinaux ! (1)

Peut-être une presque homonymie alors ? Que nenni, juste que ces deux dynasties règnent l’une sur la colombophilie wallonne pour leurs performances sur la Route du Rhône et l’autre sur un rocher, mais, havre de paix pour les supers friqués de la planète !

Bof, me direz-vous, pas de quoi faire une analogie abusive, que si, lecteur de peu de foi.

Les deux dynasties connurent des fées qui se penchèrent sur leurs berceaux.

À Monaco, Rainier a épousé une princesse-actrice et chaque enfant a bénéficié d’une marraine qui lui a prodigué beauté, luxe, renommée et/ou pouvoir.

Chez les Regniers de Pesche, le papa colombophile, Jean Charles, ressemblait à un prince charmant, enfin dixit ses enfants à Georges Clooney ! (rire) et, chaque fils de la dynastie reçut un don. Le père s’étant gardé le privilège d’être premier national Barcelone dans les années 40, mais décédait à seulement septante ans.

L’aîné Michel hérite des qualités colombophiles du père (enfin 5 des fils sur 6 de fait) et de sa maîtrise de l’art colombophile, mais vivra bien plus longtemps que lui. Il a déjà entamé ses quatre fois vingt ans et garde des allures de jeune homme et une passion folle pour ses pigeons, une « colombofolie » aigue dont il ne souhaite pas guérir.

Le fils André, lui, a reçu les mêmes attributs, mais règnera sur le concours de Marseille qu’il adorera jusqu’à la fin de ses jours !

Yvon, lui sera polyvalent sur la route du Rhône, il pourra s’essayer à tous les concours toujours avec brio, comme son frère Guy.

Quant au petit dernier Jean Charles, il héritera du prénom du paternel, de son talent et sera expert — es — Barcelone, son concours fétiche, qu’il finira par gagner.

Le sort oublia hélas ! le dernier des frères qui ne fut doté d’aucune des vertus de la colombophilie ni d’aucun de ses dons et qui est le seul à être à ce jour décédé !

C’est dire si, en plus des vœux qu’elle prodigue, la colombophilie est aussi gage de longévité puisque nos 5 frères ont tous dépassé et largement les trois fois vingt printemps !

Nos surdoués des pigeons naquirent et vécurent dans…. le colombier, comme les Gaulois dans la potion magique. Le colombier de Jean-Charles fut par ailleurs construit avant que ne sorte de terre sa maison à Pesche, c’est dire !

Il m’est arrivé dans ma vie de prendre les annonces pour les concours CFW (pas souvent !) et je me rappelle toujours Daniel de la société de Froidchapelle qui m’annonçait fièrement les arrivées des pigeons de cette société d’enlogement ! Il était toujours pressé parce que le téléphone sonnait à qui mieux mieux et que cette région connait quelques colombophiles notoires malgré une situation déplorable (mais connaissez-vous un colombophile qui dise qu’il est bien placé, rire ?) Je croyais parfois qu’il radotait parce qu’il n’arrêtait pas de m’annoncer des « RegnierS », forcément ils sont à 5 à être concentrés dans cette région et qui cartonnent à chaque concours, mais certainement avec plus de brio encore sur la mythique route du Rhône où ils sont la dynastie régnante sans conteste !

Marie Claire Cardinal

1-Voir le livre de Jean Joseph Julaud, 10 règles de français pour faire 99% de fautes en moins, une lecture que je conseillerais volontiers à quelques « porte-parole » (rire, je ne nomme personne !!!!!)

Marseille 2018, l’apothéose familiale

-Valence 23 prix sur 39 soit 59 %

-Montélimar 14 prix sur 39 soit 36 %

-Marseille 19 prix sur 29 soit 65 %