Bernard Hunerbein (Nonceveux) 2018 : 1/373 Prov. Lg – 1/871 Zone C – 6/5326 National Tulle

  • Nouvelles
Publié le: 07/02/2019 16:01

Bernard Hunerbein est un jeune colombophile. Il est à peine quadragénaire et bénéficie d’une expérience certaine dans la mesure où il a pris goût à notre sport grâce à son papa Gaston. Bernard eut toutefois la malchance de perdre ses parents en quelques mois en 1997 alors qu’il n’avait pas 25 ans. Cela le conduisit à assumer certaines responsabilités, ce qu’il fit avec sérénité et réussite. Il se maria et assura la construction de sa maison puis devint l’heureux papa de deux enfants. A cette époque, il avait dû abandonner la colombophilie consécutivement à la perte de ses parents. Il reprit du service voici un lustre à peine. Dans la mesure où ses créneaux favoris étaient le fond et le grand fond, il se concentra sur des achats ciblés afin de se défendre honorablement lors des étapes dépassant les 600Km. Il se rendit chez Julien Nibus (Mortier-Blégny) où il fit l’acquisition de pigeonneaux et d’œufs. Il dispose actuellement de voiliers d’Etienne Devos, provenant du colombier Al-Thani,un fils du ‘’Witslag Rivaldo Devos (1er As grand fond et frère du Witpen Rivaldo 1er As Nat. grand fond). Du colombier de J-M Jacquemain,il possède des descendants du St Vincent et du Jarnac. Du colombier de Jacqueline Dodeigne de Harzé, il a reçu un fils et deux sœurs du 2ème As-pigeon national fond yearlings. Ces origines cultivées ont immédiatement fait leurs preuves : plusieurs top 10 provinciaux mais aussi 11ème Nat. Narbonne,36ème Nat. Jarnac,66ème Nat.Brive.

Sa colonie actuelle
Elle compte douze couples de producteurs parmi lesquels les parents du vainqueur international de Narbonne 2017 comme ‘’super couple producteur’’, le Pancho 400(origine Hebberecht) x la 82 Nibus). Le frère de nid du Narbonne (Rocky) s’est classé 50ème Nat.Marseille en 2017 et un petit-fils de ce couple 4ème S/Nat.Montélimar yearlings. Les parents du vainqueur international ne sont autres que les grands-parents du 6ème provincial Libourne 2018 ainsi que les arrière-grands-parents du ‘’Kid’’ chez Dodeigne 5ème/7682 Nat. Valence. La mère du 1er International Narbonne est la grand-mère du 1er provincial,1er Zone C et 6ème /5326 Nat. Tulle 2018. Toujours en quête de nouvelles introductions, depuis cette année, il a introduit des Derauw-Sablon et des Jos Thoné (une fille de Sedna et Arinze-Jutla suite à un élevage en commun avec ‘’Injaaz Qatar’’ du Prince Al-Thani).

Mieux connaître le vainqueur provincial de Tulle Télévie

Mâle 1115940/17 Libéré à 7h50’,il fut officialisé à 13h58’08’’ après 6h08’08’’pour une distance de 620,666 Km à la vitesse de 1599,10m/min (95,95Km/h). Sur le podium provincial,il devançait le pigeon de Panza P et F (Ans) 1579,05m/min (94,74KM/h) et celui de Piret A. de Jalhay 1501,93 m/min (90,11Km/h).Le pigeon Hunerbein avait plus de 7 Km d’avance sur le deuxième après une très mauvaise rentrée (quelques tours à proximité du colombier consécutivement à un retardataire du matin, sans quoi il aurait gagné quelques places au national ( ?).Le concours provincial a duré +- 1h20’ pour 125 prix.

Pedigree du pigeon
P : 1191148/16 ‘’Witslag 3’’ Mâle Bleu fils du Witslag Rivaldo (ET Devos) – Frère du Witpen Rivaldo 1er As Gd Fd RFCB 2012-Fils de la 1/2 sœur du 2ème As-pigeon Fd RFCB 2015 100% Et.Devos.
GP : 3005126/08 Witslag Rivaldo (Et Devos)Bl Pl Bl 1er Internat.As-pigeon Diamand frère du Witpen Rivaldo
GM : 1129793/15 ½ sœur de l’As de Jacqueline Dodeigne ‘’Kado’’ 2ème As-pigeon Nat.Yearlings Fond ( Fille du 419-13 x la 2077073/12, Et Devos via Yvan Vanvuchelen

M : 1136491/16 Bleue mère du 6èNat. Tulle -1/2 sœur du 1er Internat . Narbonne 2017-2ème As-pig. Internat.Ranking Narbonne (2016-2017)
GP : 1000693/13 Le Devos julien Nibus extra reproducteur,petit-fils du crack Bordeaux de J.Nibus et petit-fils du Zidane Et.Devos
GM : 1000682/13 La 82 une 100% J.Nibus mère du 1er /18927 pig.Internat.Narbonne 2017-2è As-pigeon Internat. Ranking Narbonne 2016-2017

Bernard avait annoncé comment serait son année 2018
Il m’avait personnellement signalé que son année sportive serait mitigée consécutivement à la perte de pigeons lors des entraînements printaniers (dont trois bons vieux). De surcroît, plusieurs pigeons furent blessés par les rapaces qui pullulent à Nonceveux (son colombier est situé à proximité des bois). Depuis toujours, il a opté pour ne prendre en considération que les résultats nationaux pour sélectionner ses athlètes ailés. Quant à ses pigeonneaux, ils sont suivant l’expression propre aux colombophiles ‘’dégrossis’’jusqu’à +-350 KM sans se soucier des résultats. Pas d’élevage de pigeonneaux hâtifs. Il avait fait l’expérience et après 15 jours,les autours avaient exterminé les ¾ des hâtifs élevés d’où l’abandon de ce type d’élevage.

Il reste les pieds sur terre
Il faut savoir qu’en Asie, les descendants du 1er International Narbonne ont déjà donné satisfaction à tel point qu’il a déjà reçu de nouvelles offres pour son couple d’or et pour le frère du Narbonne ‘’Rocky’’, ce dernier placé à la reproduction. Pour la deuxième fois, il a refusé de se séparer de cette base. Père de deux enfants,Bernard considère que la famille est sacrée et que le sport colombophile est un hobby passionnant ,certes,mais qui passe après sa vie familiale. Son épouse et ses enfants sont résolument sa priorité et assurent son bonheur.

Conclusion
Bernard Hunerbein est incontestablement un très bon colombophile. Il a fait raisonnablement son choix au niveau des créneaux en fonction de ses goûts et de la situation géographique de son colombier. En cinq années, il a démontré son excellent feeling eu égard aux origines choisies. Il faut savoir qu’il est un fervent adepte des entraînements individuels préparatoires afin que chaque voilier apprenne à voler seul et tard. Dans le futur, nous aurons très probablement l’occasion de reparler de cet adepte subtil et intransigeant à l’égard de son cheptel ailé. Coup de chapeau à ce toujours jeune adepte pour le niveau de performance qu’il a atteint en un minimum de temps.

KSM

Bernard Hunerbein un fin limier de notre sport