Une saison au top et un 9e As pigeon national pour Patrick DUMAS de Flavigny

Une saison au top  et un 9e As pigeon national

pour Patrick DUMAS de Flavigny

Patrick DUMAS, avait mis en suspend son activité colombophile en 2008. Mais la passion, restée  intacte finit par reprendre le dessus. En 2011, « il remet le couvert » !

A ses débuts,  Patrick avait installé les premiers colombiers  à Bainville sur Madon chez ses parents, puis quelques années plus tard il déménagea à Frolois, à quelques kilomètres.  A chacune de ces adresses, les pigeons  remportèrent des prix  de tête et trustèrent  podiums et nombreux championnats.  A cette époque, Patrick et son frère Jean Luc, champion bien connu, possédaient un pigeonnier d’élevage commun.

Nouveau départ

En 2011, après un nouveau déménagement,  à Flavigny sur Moselle, un somptueux pigeonnier de jardin ne tarda pas à apparaître à l’arrière de la maison. Ainsi pouvait commencer  le troisième épisode.

Pour ce nouveau départ,  Patrick DUMAS a dû former sa propre équipe de reproducteurs, il acheta  depuis 2011pas moins de 250 œufs, les jeunes furent joués et les rescapés se comptent sur les doigts d’une main ! 

Il acquit aussi  beaucoup de pigeons en vue de peupler sa volière de reproduction, là encore grosse désillusion. Majoritairement,  les sujets  élevés hors de ces pigeons  ne répondirent à l’espoir que Patrick avait placé en eux. Néanmoins, la chance finira par  lui sourire, d’un des œufs acheté en 2012 chez la famille HOUBEN, naîtra  « Jackerik » qui lui-même accouplé à une femelle  50% Gaby VANDENABEELE, 50% Koopman,  engendrera « Alfjack », 9e As pigeon national + de 400 km 2015.

Réussite également  avec une petite fille du  « Bak 17 » de Marcel AELBRECHT et du « Little Joe » de Guy BAERTS, accouplée à un petit fils du « Gladiator » de Bart GEERINCKX qui produiront  le premier yearling à Montauban semi- national 2015.

Autres succès  avec  le  « POW » issu un couple pur KOOPMANN, lignées du « KANIBAAL » d. Van DYCK  et de « MISS WONDERFUL »

La colonie

A l’entame de la saison 2016, la colonie se compose de 8 vieux et 14 yearlings qui seront joués au veuvage traditionnel et de  9 couples de reproducteurs.   80 jeunes devraient être bagués issus non seulement des reproducteurs, mais également des voyageurs.

Remarquez  le nombre réduit de veufs, les vieux doivent réaliser 80% de prix pour conserver leur place, à peine plus de clémence pour les yearlings qui doivent pointer au moins sur deux des quatre  concours  fédéraux.   A leur retour, ils doivent  rapidement retrouver  un état de fraicheur parfait, c’est important !  Autre critère de sélection, les pigeons sauvages n’ont pas leur place au colombier .

Patrick DUMAS-1

Les soins

Durant la saison sportive, l’accent est mis sur la récupération des pigeons, le mélange « Master Recup » de la firme Versele Laga fait partie de la panoplie ainsi que les produits HP de Jos THONE. Mais, précise Patrick l’usage des  produits complémentaires est limité, et lorsqu’ils sont utilisés, c’est sur les graines, jamais dans l’eau de boisson.

 Le mélange sport de base est constitué d’un assemblage de  4 formules de marques différentes  ( Matador, Versele Laga…). Durant de la période post-sportive, les pigeons sont correctement nourris, même si parfois, ils peuvent présenter quelques signes d’embonpoint, car la présence de rapaces rend impossible les volées hivernales.

De plus un léger surpoids ne pose pas de problèmes,   Patrick craint plutôt l’appauvrissement de l’organisme, et il a observé que quelques semaines de volées soutenues  au printemps suffisent à faire perdre l’excès de poids.

Quelques maximes

En guise de motivation, je retourne simplement les plateaux, ainsi les pigeons sont plus calmes au panier.  Plus on achète de pigeons, plus ont produit de « déchets », rares sont ceux qui font souche.

Il faut « faire » ses propres  pigeons, adaptés à sa région

Observer et suivre ses pigeons toute l’année, et pas simplement du  1e avril au  31 juillet.    

Chez moi, pas de cures aveugles, mais un suivi vétérinaire

Les meilleurs yearlings :

ALFJACK   14-65803 :

9e As National  « + de 400km » (2e Yearling)

23 Macon 804p,

9 Argenton 1744p.

11 Limoges 1092p,  

3 Marsac 883p.

35 SNat Bressols (Montauban) 8581p

P.12-407883 « JACKERICK » ; œuf acheté chez HOUBEN.

G.P : 07-6076618 GP du 2e  Belgian Master One  Loft Race 2011.

GM : « ERIKA » Petite fille du « Jeune Artiste »

M : 13-1066796 « Alfreda ».

G.P : 11-3070275 Gaby VANDENABEELE, fils de « Rudy ».

G.M : 09-1674309 Gérard KOOPMAN , fille de « Dutchman », pte fille de « Gentil »

 

GLAD 17.  14-65819

8 Marsac 883p

6 SNat Bressols (Montauban) 8581p

1e  yearling du concours.

P : 13-9063515 « GLADIATEUR » 

GP : 12-6042593 B. GEERINCKS frère de « GLAMOUR » 3/2611p Châteauroux,  27/5763p Argenton, 17/16859 Bourges.

GM : 09-6032061 SCHERS-LODEWIJCKX, fille de Pandoer/Blue Dream.

M : 12-2176012 pte fille du « Bak 17 » de Marcel  AELBRECHT. 

GP : Fils de  «  Bak 17 »

GM : Jos THONE, fille de « Little Joe » et de « Sedna » 1e Int

Narbonne

 

POW 14-65814

17 SNat Bressols (Montauban) 8581p, 

2 Auxerre 291p,

1 Saint Junien (500km)166

43   1421p,

27 Limoges 1092p,

6 Moulins 190 

14 Montauban 130

P : 13-1066827 « Kannibaly ».

GP : 09-1674618 G. KOOPMANN.

GM: 10-1164502 “Kandy” pte fille de “KANNIBAAL”  de Dirk Van DICK.

M : 13-1066776 « Isabel » G.KOOPMANN 

GP : 12-1076912 fils « d’Isabel » 

GM : 11-1237450 « Wilhelmien »  fille de « Wonder Dirk »

Extrait du Palmarès 2015 :

Auxerre : 1,2,37,38.../312p  Moulins : 6,20,26,35…/190p, Argenton : 8,9,13,14,39,40…/1744p St-Junien : 1,6,7,9,13,20…/166. 43,61,63,78…/1421.  Limoges : 10,11,21,27,41…/1421.  Marsac : 3,5,8,20…/ 883p.  Bressols semi-national : 6,17,28, 35 …/ 8581p.

Félicitations et bon vol pour 2016 !

Y.Marula