Un Ténor Liégeois du Demi-Fond Théo Dunon (Juprelle)

remporte  2 victoires provinciales en une semaine

aux concours de Fay-aux-Loges et Auxerre

En terre liégeoise, le programme du créneau demi-fond est copieux à la grande satisfaction d’une grande majorité d’adeptes. Une victoire provinciale est toujours très appréciée et très convoitée. De surcroît, les contingents enregistrés sont assez conséquents. Le concours de Fay-aux-Loges se situe dans le département du Loiret,  à environ 400 Km à vol d’oiseau du colombier du citoyen de la rue de Voroux à Juprelle. Théo Dunon a choisi les créneaux vitesse et demi-fond avec une préférence avouée pour les épreuves de demi-fond et particulièrement les provinciales. La joute de Fay-aux-Loges comptait 1633 vieux pigeons au départ avec un vent de S-E à affronter. Notre ami juprellois avait engagé neuf voiliers dans la catégorie des vieux et il en a classé cinq dans les 100 premiers avec les classements suivants :1er , 19ème , 51ème , 54ème  et 98ème . Ajoutons que le vainqueur réalise la plus grande vitesse du concours toutes catégories confondues soit (1633 vieux +808 Yearlings =2450 pigeons). Cela valorise davantage encore l’exploit du 1141014/2015 qui a parcouru les 397, 569 Km à la vitesse de 1352, 81 m/min après +- 4h53’ de vol. Il fut officialisé avec une avance de 17m/min sur le deuxièmedu podium, le pigeon de Leroy Frères de Racour, 1335, 45 m/min. Le tandem précité classait d’ailleurs trois de ses engagés aux 2ème , 3ème et 4ème places. Mais, revenons au pigeon vainqueur qui n’est pas un ‘’manchot’’.

Dunon 1-2

Mâle Bleu : 1141014/2015

P : 2215140/07 pur J.  Jonckers de Linter se classa 2ème Prov.  Compiègne et 1er Prov.  Gien en 2010. Il est le propre fils du Jef 4/3187 Nat.  Argenton et 24ème /26. 679 p.  Nat.  Bourges. La mère de ce 2215140/07 est une fille du Zabel, top producteur.

M : 6326982/12 femelle reçue gracieusement en prêt de Mr Pirotte de Flémalle venant directement du ‘’Hok Vercammen’’.

GP : 6248049/09

GM : 6282218/11

Résultats déjà obtenus par le vainqueur de Fay-aux-Loges

2016 comme Yearling

2  Trelou 344

47 Nanteuil 332

76 Melun 385

82 Auxere 303

54 Blois 289

41 Auxere 264

15 Bourges 821

4 Chateauroux 585

13 Nevers 153

56 Blois 184

49 Blois 198

12 Bourges 485

2018

55 Dizy 546

7 Rethel 594

5 Epernay 424

40 Melun 522

1 Fay aux loges 1633

Le Juprellois récidive au concours d’Auxerre du 19 mai , en catégorie yearlings cette fois,  le 1098058/2017 remporte la palme devant 808 concurrents. Il a parcouru les 353, 025 Km à la vitesse de 1237, 52 m/min après +-4h45’ de vol. Sur le podium, il devance le pigeon de J-Cl Graeven de Blegny 1230, 94 m/min et celui de Diet Fabrice de Saive 1228, 83 m/min.  

Ce 1098058/17 est un mâle écaillé d’origine hollandaise.  Monsieur Dunon avait acheté les parents chez Jan Van de Pasch à Grubbenvorst (NL). Ils sont gracieusement chez Lucien Zechinon qui a donné 2 jeunes de ce couple à Théo en 2017 dont le 1098058/17, brillant vainqueur d’Auxerre.

P : 1835814/12 NL

M : 1835800/12 NL

En 2018, ce 058/17 s’est classé : Rethel  112/424 p. - Epernay 74/262 p.

Melun 51/216 p. - Auxerre 1/808 p.  Prov.

Composition de la colonie actuelle

Le ‘’sanctuaire Dunon Théo’’ compte 12 couples de producteurs. L’équipe des voyageurs se compose de12 vieux et de 12 yearlings. Deux volées quotidiennes sont au programme des vieux. Quant aux yearlings, une voire deux volées sont autorisées . La jeune génération, les pigeonneaux,  sont occultés afin de tendre vers une certaine efficacité.

Sur le plan nutritionnel, confiance est faite aux mélanges de la firme Versele Laga, notamment Sport Subliem Versele et Gerry, ce dernier , le dimanche. Un dessert est présenté le soir les deux voire trois derniers jours avant l’enlogement.  Les produits complémentaires sont ceux conseillés par le Dr V.  Schroeder : Recup Forte au retour des voyages et vitamines Tollyamin Forte durant la semaine , de la poudre ‘’concours’’ agrémente les graines le jour avant l’enlogement.  Le plateau est montré aux veufs en partance le jour de l’enlogement. Cette année, Théo enlogera deux sujets à Valence.  Il nous confie toutefois qu’il n’a pas beaucoup de patience pour l’attente possible lors de ce type d’étape mais peut-être va-t-il emprunter prudemment la voie du fond pour quelques étapes.  Wait and see !

Origines cultivées

Notre ami n’a pas fait dans la dentelle pour choisir des sujets de colonies du top pour briller dans le principal créneau ciblé : les J.  Jonckers de Linter, les Roodhoofdt de Pulderbos (Anvers), les J.  Nibus (Mortier), les Philippens P. et Pat.  (Fouron), les Vissers de Maasmechelen, les Mélard Nico(Riemst), les Wijnandts (NL) et les descendants d’une femelle reçue gracieusement en prêt de Mr Pirotte de Flémalle (origine ‘’Hok Vercammen). De quoi également oser aborder les épreuves de fond me semble-t-il.

Un orfèvre des concours provinciaux

Ci-après, ses 19 victoires provinciales donc EPR (S1) remportées depuis 2009 début de l’installation d’un colombier dans sa propriété de la rue de Voroux à Juprelle.

2009 : 1/1395 Gien cat. Vx

2010 : 1/861 Orléans cat.  Yls

2011 : 1/445 La Souterraine cat.  Pig.

             1/112 Argenton cat.  Yls

2012 : 1/372 Argenton cat.  Vx

             1/734 Moulins cat.  Pig.

             1/1379 Pithiviers cat.  Vx

2013 : 1/1443 Pithiviers cat.  Vx

             1/291 Nevers cat.  Pig.

             1/363 Issoudun cat.  Pig.

             1/465 Bourges cat.  Vx

2014 : 1/521 Argenton cat.  Pig.

             1/192 Prov.   et 55/16619 Nat. Guéret cat.  Pig.

2015 : 1/190 Nevers cat.  Yls

             1/2256 Villemandeur cat.  Yls (+gde vitesse des 3388 pig. )

2016 : 1-2/255 Châteauroux cat.  Vx

2017 : 1/1526 Lorris cat.  Vx

2018 : 1/1633 Fay-aux-Loges cat.  Vx

             1/808 Auxerre cat.  Yls

Résultats saison 2018

Chimay : 22, 23, 37…/229p. cat. Vx       6p/7eng.

Chimay (Lg) : 4, 10, 20, 25 /80p. cat. Vx    4p/6eng.

Disy (Bur): 6, 7, 12, 18, 20, 55/212p. cat. Vx   6p/6eng.

Disy (La Paix): 33, 55, 56, 68, 70, 103 /546P.  cat. Vx       6p/7eng.

Rethel (Bur): 16, 36, 48, 61, 63, 85 /263p.  cat. Vx      6p/6eng.

Rethel (La Paix): 7, 9, 41, 50, 106…/794p.  cat. Vx         6p/7eng.

Trelou (Lg) : 30, 32, 35, 160, 186, 209, 378, 398 /1310p.  cat. Vx     8p/8eng.

Epernay (La Paix) : 5, 7, 9, 24, 53, 124, 127, 132/      8p/9eng.

Melun (Prov) : 19, 21, 37, 51, 152, 299, 315, 358, 501, 655/2456p.  cat. Vx       10p/11eng.

Fay-aux-Loges (Prov) : 19, 21, 37, 51, 152, 299, 315, 388, 501, 655/1633p.  cat. Vx         10p/11eng.

Auxerre(La Paix) : 1, 6, 8, 12, 17, 79, 80, 105/322  cat. Vx  8p/8eng.

Trelou (La paix) : 72, 74/377p.  cat. Vx      2p/2eng.

Trelou (Lg) : 70, 160/1310 caat. Vx       2p/2eng.

La réussite de cet adepte à la ‘’barre’’ d’une colonie de taille très modeste est le résultat de la convergence de plusieurs facteurs qui sont autant de qualités : le choix des origines adaptées au créneau ciblé principalement, des soins réguliers au départ d’un programme mûrement réfléchi et non envahissant, la ponctualité au niveau des soins et des volées.  Une discipline qu’il s’impose et impose à ses amis ailés, discipline indispensable à tout sportif, qu’il soit ailé ou humain. On n’obtient rien sans un minimum de peine … A travers la gestion et les performances de cette colonie, on découvre la force de caractère du ‘’Maître des lieux’’.  Félicitations à cet excellent colombophile qui à travers le temps ne cesse de réaliser d’excellentes performances et ce n’est qu’un début.  Nous lui souhaitons  bon vol pour la suite de la saison et pourquoi pas une palme nationale dont sa colonie a le potentiel.

KSM

1)Théo Dunon devant le colombier de la rue de Voroux