Patrice BERTHOLET de Vinalmont

Patrice BERTHOLET de Vinalmont fait son petit bonhomme de chemin dans les victoires provinciales

1 provincial Argenton dans 296 vieux

Après la victoire provinciale sur Melun dans 1165 vieux en 2013, et la double victoire l'année dernière sur Souppe-sur-Loing dans 1830 vieux et 542 yearlings, le voici à nouveau en tête du provincial d'Argenton.

Bertholet 1

Le 1114468/14

Père: 1048680/08, un Roger Gerday de Villers-le-Bouillet

Mère: 1043649/10, une Julien Larivière de Landenne

Ce pigeon a remporté le concours de Lorris local, 3° fédéral et 115/1526 provincial.

Après ce succès, il s'est perdu et n'est rentré que 3 semaines plus tard. Il faut dire qu'il n'était pas de première fraîcheur à son retour. Aussi, après avoir été retapé, il a été rejoué sans succès à 3 reprises.

Vu le manque de motivation, il était difficile de continuer de le jouer de la sorte. Aussi, il fut décidé de l'arrêter et de le réaccoupler pendant 2 ou 3 jours. C'est suite à cet épisode de reconstruction qu'il est venu remporter le concours provincial. La semaine suivante, sur Bourges, il est arrivé avec un autre pigeon. Rentré en seconde position, il se classe 1° au local, 4° au fédéral et 23/465 au provincial.

C'est un pigeon irrégulier, mais une ou 2 fois par an, il réalise une excellente performance comme ce fut le cas sur Argenton et Bourges.

Comme jeune, il remporta 2 prix; comme yearling et vieux, il tourne vers une dizaine de prix par an.

Quelques résultats provinciaux

Melun 1539 vieux 2, 9, … 7/11

Bourges 821 vieux 37, …

Argenton 296 vieux 1, 13, 14, 24, … 5/6 et 253 yearl. 2, 20, 29 3/4

Bourges 465 vieux 22, 23, 32, … 4/6

Patrice connaît les pigeons depuis sa plus tendre jeunesse. C'est donc tout naturellement que notre ami a repris le flambeau de son grand-père, non seulement en ce qui concerne les pigeons, mais aussi son métier de garde chasse.

Les débuts n'ont pas toujours été florissants, mais Patrice a su s'entourer d'excellentes origines telles que les Roger Gerday et le Julien Larivière qui sont véritablement les 2 fers de lance de la colonie. Ces incontournables sont aujourd'hui épaulés par des pigeons venant du marché de Liers, mais aussi des O Petermans et H Graindorge.

Le suivi au colombier

Il est devenu impensable de lâcher les pigeons en hiver. Aussi, à Vinalmont, les entrées sont fermées d'Octobre jusque la mi-février. Il arrive que la période soit plus longue, comme ce fut le cas en 2015 à la suite de la perte au toit d'excellents pigeons pris par les rapaces. Cette séquestration n'est pas sans danger puisque, à la sortie de l'hiver, les pigeons sont ankylosés et, de ce fait, beaucoup plus vulnérables.

Très proche de la nature, Patrice gère sa colonie dans les mêmes conditions. Ainsi, après une période où les pigeons recevaient pas mal de compléments alimentaires commerciaux, notre ami s'est définitivement tournée vers une solution qui tourne autour du vinaigre de pomme et du thé.

Les voyageurs sont accouplés en décembre, uniquement pour qu'ils prennent une femelle. Les couples sont séparés avant la dépose du premier œuf. Ils seront réaccouplés à la mi-février, mais toujours sans élevage. Les jeunes sont issus uniquement des reproducteurs.

M Philippe

Bertholet 2