Le Phénix renaît : Germain IMBRECHTS de Bornival

Inscrit un 6/6 sur le difficile BARCELONE 2018

Certains l’avaient enterré un peu vite.  Les grands champions, quand il retrouve la plénitude de leurs moyens, savent toujours comment préparer les voiliers pour l’étape mythique.

Germain IMBRECHTS  fait partie de cette catégorie de super champion qui a créé l’histoire de la colombophilie belge depuis plus de 50 ans.

Déjà à Agen

Pour le deuxième rendez-vous international, Germain avait préparé 7 femelles qui ont réussi un brillant résultat

Prov. 30 yls : 1, 3, 4, 7, 84….(5/7)

CFW 937 Yls : 3,  31, 51, 151, 165…(.5/7)

Ce fut un concours difficile où il fallait du pigeon pour réussir.

Les voiliers de Bornival ont montré qu’ils n’avaient pas perdu de leur superbe.

Barcelone

Pour le grand international, Germain avait préparé 6 mâles qui allaient faire honneur à la réputation du colombier brabançon.

Prov. 117 Vx : 3, 5, 10, 13, 29, 36      (6/6)

CFW 2048 Vx : 22, 62, 157,175, 390, 511   ( 6/6)

EPR 418 Vx : 10, 18, 47, 52, 88, 112     ( 6/6)

Ce concours restera marqué dans les annales de la colombophilie internationale comme étant un des plus difficiles de ces 20 dernières années.  La « race » IMBRECHTS a démontré qu’elle ne s’était pas éteinte et qu’au contraire, elle était prête pour répéter cette performance dans les années à venir.

Bravo Germain ! Tous ceux qui doutaient de toi en sont pour leur frais : tu as prouvé que les grands ne meurent jamais.

RoRo