Jos et Jules Engels, Putte La renommée mondiale grâce à une lignée exceptionnelle de pigeons Partie 2: Le phénomène "178"

Dans la partie 1 nous avons décrit la composition de la colonie de Flor Engels et Fils, depuis 1980.  Dans la partie 1, nous avons appris qu’il fallait avoir de la chance comme colombophile pour tomber sur de bons pigeons de base.  Bien qu’il n’y ait pas que la chance qui compte: on peut également forcer un peu cette chance.  Chez Engels on n’avait même pas des “bons” pigeons de base, mais d’“excellents” pigeons de base, avec comme leading lady : de Witte Duivin, à partir de laquelle tout s’est développé via ses fils De Oude Zwarte et De Zot.  Ils sont à la base de 2 lignées d’élevage exceptionnelles avec comme pions principaux De Witpender et De Oude Lichte.

La deuxième leçon est qu’il faut essayer de maintenir cette qualité: par de la consanguinité plus lointaine – donc rapprocher de nouveau, les lignées – et par l’apport de sang supérieur étranger ou demi-étranger.  Et là on ne peut pas placer la barre assez haut selon le défunt Flor Engels.

On a terminé la partie 1 avec un éloge sur les qualités d’élevage du mâle de base indiscutable, Den 231.  Dans la partie 2 vous allez découvrir que son fils Den 178 mérite aussi bien, et peut-être encore plus, le titre de mâle de base.

Jan Grondelaers

Dans les années 70 et 80 les pigeons de Jan Grondelaers étaient très populaires.  Il avait construit sa base principalement avec des pigeons de Janssen Arendonk et Gust Hofkens.  Chaque colombophile avec quelques années d’expérience connait sans aucun doute les phénomènes tels que de Châteauroux, de Orléans I, Orléans II, De Goede Jaarling, De Nationaal Bourges.   Il n’y a pas que Jan Grondelaers qui a bien joué avec ces pigeons, ils étaient également à la base des succès de l’époque du défunt Pros Roosen, de Jos et Filip Herbots, de Roger Persoons, etc.  Les pigeons Grondelaers étaient surtout très réputés en Allemagne.  Henri (Rik) Custers de Meeuwen était aussi un fidèle adepte des pigeons Grondelaers.  Rik les avait obtenus en direct de Jan mais également via son bon copain Pros Roosen.  Par après il y a bien sûr encore d’autres superbes pigeons qui se sont ajoutés comme le Supercrack 327, Computer 1 et 2, Magic Star etc.  Rikske Custers est toujours un concurrent redoutable en vitesse et en demi-fond.

Lorsqu’Henri Custers a eu en 1993 un 5ème As pigeon demi-fond RFCB, Flor, Jos et Jules Engels y ont découvert du matériel potentiel pour tenir leur colonie à niveau.  Comme vous le savez : pour Engels uniquement la crème de la crème suffit.  Ainsi une fille de l’As pigeon de Custers a déménagé vers Putte.  Ceci s’est avéré une idée sublime car de cette fille avec le célèbre 231 est issu en 94 le meilleur producteur qu’ils ont connu à Putte : Den 178.

Cette Dochter As, 51188111-93, était encore une 100% Grondelaers, avec tous les cracks dans son pédigrée : Orléans 2, Goede Jaarling, Frère Goede Jaarling, Frère 1 nat. Bourges, Driebander Hofkens etc.  Rik Custers les a d’ailleurs uniquement reçus des meilleurs à Opglabbeek.

Superbe lignée

La femelle de Custers a été accouplée en général avec le 231.

Un fils de ce couple, et donc un propre frère du 178, le 6495219-94 s’est montré un excellent voyageur avec e.a.  

5 nat. Bourges 12529 p.

7 interprov. Argenton 690 p.

1 Noyon 275 p.

8 prov. Argenton 304 p.

45 prov. Bourges 3403 p.

Chez Engels l’accouplement 231 x 111 fut une réussite totale.  Le 178 n’était pas un crack comme voyageur mais il avait tant de charisme et qualités que le trio Engels a pris la sage décision de le mettre à l’élevage.  Ceci déjà en 1995 ! L’œil du maître.  On va voir ce que cette décision a donné à Putte et ailleurs.  Nous pouvons dire sans exagérer que le 178 a plus que marqué le développement du pigeon voyageur moderne du 21ème siècle.

Mais le 178 n’était pas le seul bon pigeon de ce couple.  Nous avons déjà mentionné son frère qui a gagné 5 nat. Bourges.

Le mâle 6362248-97, un frère plus jeune du 178 est également devenu un phénomène à l’élevage, en étant père d’e.a.

1 natz. Bourges 10401 p.

5 iprov. Vierzon 1681 p.

3 natz. Limoges 3748 p.

Grand-père d’e.a. 2 Toury 1863 p. et arrière-grand-père de Lady Kim - 1 NPO Tours 5334 p.

En plus différents jeunes de ce couple ont déménagé ailleurs, où on a de nouveau obtenu d’excellents descendants.

Lorsque le 231 n’a plus fécondé, la femelle Custers a été accouplée au Dikke 90, un excellent fils du 231.  Et de nouveau l’élevage fut super avec e.a. le 6396537-98 qui a remporté 3 nat. Guéret.

Mais tout ceci fut dépassé par les résultats à l’élevage du Den 178.

Un producteur exceptionnel !

Il s’est vite avéré quel éleveur de classe Den 178 allait devenir.  Il a été accouplé avec presque toutes les femelles du pigeonnier d’élevage et presque chaque fois avec succès.

En 1995 Den 178 a été accouplé avec une sœur de la Dikke Duivin, la femelle qui s’est classée deux fois en tête à La Souterraine sur 2 semaines :

1 nat. La Souterraine 2053 p.

3 nat. La Souterraine 1927 p. (= 1 nat. La Souterraine 847 femelles)

3 prov. Vierzon 900 p.

Cet accouplement a tout de suite donné un crack, le 6508036-95, tout simplement "Den 036". Il a remporté e.a.  

1 prov. Châteauroux 1275 p.

36 prov. Châteauroux 5951 p.

1 Toury 716 p.

4 iprov. Limoges 3343 p.

6 iprov. Argenton 690 p.

8 Sens 662 p.

On a su immédiatement que Den 178 avait hérité ses qualités de son père et de sa mère.  Ce 036 deviendra d’ailleurs lui-même un très bon producteur, avec chez ses descendants

1 natz. Limoges 3764 p.

1 natz. Argenton 2583 p.

4 prov Bourges II 4293 p. 

1 natz La Souterraine 1629 p.

2 i.prov Argenton 2168 p.

 1 natz. Argenton 2106 p. 

1 NPO Ablis 8451 p.

etc.

En 1997 ce même couple a donné le 6569501-97, nommé "Broer 036”, qui est à son tour est aussi devenu un excellent producteur, père du superbe 719, grand-père de la mère du “den Argenton”, grand-père du “De 576” avec 29 nat. Bourges 12278 p., grand-père du "Het 135" avec un palmarès plus que respectable :  

15 iprov Châteauroux 6494 p.

6 iprov. Châteauroux 4619 p.

25 nat. Bourges 16119 p.

18 prov. Châteauroux 2027 p.

339 nat. Bourges 36506 p.

40 natz. Bourges 10401 p.

41 iprov. Vierzon 5047 p.

En 1998 un crack est sorti de l’accouplement 178 x sœur Dikke Duivin, le 6396417-98 avec

1 prov. Bourges 1249 p.

De Blauwe Bliksem

Le maître Gaby Vandenabeele avait aussi remarqué que den 178 était en train de devenir un super producteur.  Toujours en 1998 Gaby est allé chercher une fille de ce fameux accouplement appelée Julia (en honneur de Jules Engels on suppose) la 6396501-98.

En colombophile avisé sachant qu’il faut tout de suite accoupler un superbe pigeon étranger avec ses meilleurs pigeons, Gaby a accouplé sa Julia avec le Bliksem.  Et, comme souvent chez Vandenabeele, la plupart des descendants ont été vendus.  Hardy Krüger en a obtenu un super producteur avec une fille.  Norbert Ally a obtenu un fils et il en a également réussi à élevage

Mais c’est Jos Deno-Herbots qui a le mieux réussi avec l’accouplement Bliksem x Julia en choisissant un couple au nid : de Geschelpte Bliksem 3003885-02 et son frère de nid, le célèbre Blauwe Bliksem 3003886-02.

Jos a élevé du Geschelpte Bliksem son Gulliver

6 As pigeon nat. demi-fond RFCB avec e.a.  

1 prov. Argenton 3101 p.

3 iprov. Toury 1889 p.

14 Toury 2013 p.

3 iprov. Montluçon 3814 p.

18 nat. Argenton 6177 p.

Deno-Herbots a vendu le Geschelpte Bliksem en l’Extrême Orient mais ils l’ont vite regretté car son frère de nid est devenu le meilleur éleveur qu’ils ont connu au pigeonnier de Leefdaal.

Il est difficile de comparer des pigeons, mais nous pensons que le Blauwe Bliksem peut être mis au niveau hérédité au moins à la même hauteur que le Rudy ou le Jonge Bliksem de Jan Hooijmans.  Mais nous ne voulons pas commencer une discussion à ce sujet.  Voyons plutôt ce que le Blauwe Bliksem a produit…

D’abord le Blauwe Bliksem a été accouplé avec Violetta, une directe de l’ami de la famille le défunt Jef Houben.  Tout ce qui vient de cet accouplement donne aux voyages ou à la reproduction et ceci pas uniquement chez Deno-Herbots.

* En 2003 Blauwe Prinses 2251135-03 est née de ceci

2 iprov. Orléans 2310 p.

4 iprov. Orléans 2235 p.

21 iprov. Toury 1671 p.

40 iprov. Toury 1877 p.

7 Sens 603 p.

* Le 2251134-03, deviendra beaucoup plus célèbre, nous parlons du pigeon de base Beckham, dont on reparlera plus tard.

* 2103036-07 Geisha, une propre sœur du Beckham est devenue 4 as pigeon nat. MD RFCB en 2009 et 3 as pigeon MD RFCB 2008 avec e.a.

2 semi-nat. Argenton 2099 p.

4 iprov. Orléans 1197 p.

5 iprov. Toury 3043 p.

8 prov. Châteauroux 1467 p.

9 prov. Argenton 2288 p.

11 iprov. Bourges 5547 p.

13 s-nat. Châteauroux 10198 p.

* Son frère du nid, 2103035-07 Graffiti, fut également 2 ans de suite as pigeon avec un palmarès aussi impressionnant  

1 as pigeon prov MD BU 2009

4 as pigeon prov MD RFCB 2008

8 prov. Argenton 2288 p.

9 prov. Guéret 1612 p.

10 prov. Montluçon 3814 p.

11 iprov. Toury 3043 p.

18 prov. Blois 1728 p.

 

21 prov. Bourges 3031 p.

32 prov. Bourges 5547 p.

5 Salbris 722 p. etc.

Et on se limite ici aux jeunes direct du Blauwe Bliksem.  Dès que le potentiel d’élevage du Blauwe Bliksem fut connu, presque tous les jeunes furent réservés pour l’élevage chez Deno-Herbots mais aussi et surtout ailleurs.  Tout le monde voulait notamment des frères ou sœurs de Beckham, Graffiti, Geisha...

En deuxième génération

Si on s’étend un peu plus sur le Blauwe Bliksem c’est surtout parce qu’on veut mettre l’accent sur le fait que ce célèbre pigeon de base Deno-Herbots était aussi un demi Engels !

Mais essayons de rester aussi bref que possible…

* Thibaut-Boons a obtenu une sœur Beckham, qui est devenue Shakira une super productrice, mère d’e.a.

1 prov. Montlucon 3304 p.

1 prov. Montluçon 1105 p.

1 prov. Nevers 383 p.

2 prov. Gien 1159 p.

2 prov. La Sout 1022 p.

2 prov. Lorris 825 p.

2 prov. Gueret 680 p.

3 iprov. Chateauroux 2822 p.

6 prov. Argenton 454 p.

9 iprov. Argenton 1970 p.

11 iprov. Never 2182 p.

* Guido Loockx a élèvé d’un frère de Beckham sa 5060663-12 Olympic Violetta

3 pigeon Olympiade Boedapest

1 as pigeon prov. GMD avec e.a.

3 La Souterraine 1179 p.

4 Châteauroux 4316 p.

7 Gien 4588 p.

31 Bourges 4902 p.

* Chez Deno-Herbots un frère de Beckham est père d’Iris :

1 as pigeon prov. GMD RFCB avec  

1 prov. Châteauroux 3311 p.

2 prov. Châteauroux 2411 p.

5 prov. Moulins 1356 p.

7 prov. Bourges 2501 p.

7 La Ferte 799 p.

10 prov. Blois 1164 p.

et Iris est ensuite mère du  

1 nat. Limoges 14.263 p.

* Pierre Roger & David ont un fils de Beckham 2094440-06 et ils l’appellent Beckham Junior, un excellent producteur, père d’au moins 20 vainqueurs de premiers prix et pas les moindres

- Il est ainsi père d’ Ashley 1 pigeon Olympiade Cat. D & H Boedapest 2015 (avec 1, 1, 4, 9 prov. )

- père d’Elektra, 1 prov Nevers

- père de Sire Messi, avec 5 x 1ier et 1 as pigeon prov RFCB GMD '09

- père de Themiss 1 prov. La Souterr 1020 p.

- père de Big Mama, 5 x 1ier et 1 as pigeon prov RFCB MD 2011

- père de Villa, 6 x 1ier

- père de Virginie, 4 x 1ier

Etc.

On pourrait encore continuer.  Mais retournons au 178.  Ou quand même encore ceci :

Chez Deno-Herbots ce même Beckham est aussi père de Gina 1 nat As RFCB MD

1 as pigeon nat. MD RFCB '08 avec e.a.  

1 iprov. Montluçon 3814 p.

1 iprov. Toury 1889 p.

1 prov. Le Mans 990 p.

7 nat. Argenton II 6177 p.

9 iprov. Argenton I 3101 p.

Cela pour bien montrer que le sang du 178 s’est merveilleusement bien marié avec la lignée du Bliksem.

Den 55

Jules et Jos se sont sûrement dit "Never change a winning team", car le 178 est resté pendant de nombreuses années avec sa partenaire fixe, la sœur du Dikke Duivin.  Et ils ont été récompensés.  

* En 2001 ils élèvent du bon couple un nouveau phénomène à l’élevage, le 6153843-01.  Cette fille du 178 est entre autre mère du célèbre "055"

Ce 6226055-03, appelé tout simplement 'Den 55' se classe e.a.

3 nat. Argenton 3735 p.

4 nat. Argenton 3942 p.

5 nat. Gueret 2410 p.

5 semi-nat Montluçon 7459 p.

5 prov. Limoges 833 p.

8 prov. Melun 4318 p.

Son père était un Louis Deleus des lignes Vooruit et Maes I, ce qui aide également.  

* Chez Hubert Schroyens son Donkere Witpender s’est issu d’une autre fille du couple et il élève sa Miss Lizzie

1 natz. La Souterr. 6332 p.

8 Melun 2939 p.

11 prov. Bourges 4364 p.

Ou préférez-vous sa fille Queen of Belgium, 1 as pigeon nat. BDS avec  

9 nat. Argenton 20844 p.

9 nat. La Souterraine 19058 p.

13 nat. Gueret 12558 p.

Une histoire à succès sans fin

Il est clair que les descendants des 178 ont une histoire à succès sans fin.

* Jos et Jules élèvent du frère du nid de la mère du 055 décrit ci-dessus, "Het 91", 6226091-03, et elle est e.a. mère du Den Bourges:

1 natz. Bourges 4938 p.

C’était d’ailleurs les derniers jeunes du couple 178 x Sœur Dikke Duivin.  Ensuite les frères Engels ont cherché une nouvelle formule d’élevage pour le 178.

En 2003 den 178 est accouplé avec la mère du Den Argenton (1 nat. Argenton 3935 p.) et de cet accouplement de test est tout de suite sorti un crack, 6226222-03, Den 222, avec

4 nat. Argenton 3994 p.

9 Toury 1863 p.

4 Sens 1073 p.

2 Melun 768 p.

4 Sens 358 p.

Marieke

Toujours en 2003 et les années suivantes le 178 est régulièrement accouplé avec la meilleure femelle du pigeonnier : Marieke, dont on reviendra en détail en partie 3.  On ne fait plus voyager ces pigeons.  Den 178 a 9 ans et le matériel d’élevage du 178 x Marieke est une garantie pour le futur.  Et ils avaient de nouveau raison… 

De ce superbe accouplement est issu e.a.

* le mâle 6226459-03, père du 6221063-05, het Licht Aske

1 snat. Argenton 4704 p.

12 iprov. Vierzon 2085 p.

65 nat. Bourges 12898 p.

4 Dourdan 324 p.

* Son frère 6154798-06 est aussi bien et père d’e.a.

- 6225010-12, la femelle 010 avec

1 natz. Issoudun 1182 p. (4 nat. Issoudun 5670 p.)

8 prov. Châteauroux 809 p.

- 6066477-16 avec

1 prov. Bourges 1092 p.

Si on réussit avec Marieke, on doit aussi réussir avec une fille de Marieke.  Et le 178 est accouplé en 2006 avec une fille de Marieke (de Marieke x un fils du 178), donc relativement en consanguinité.  De cet accouplement provient  "Inteelt 178", 6154428-06, et celui-ci est père du Limoges

1 natz. Limoges 3764 p.

5 prov. Montluçon 1630 p.

A ne pas confondre avec le vainqueur national récent de Limoges qui est également fort en consanguinité avec le 178.

Toujours Marieke

En 2002 le 178 est accouplé avec une sœur de la mère de Marieke.  On reviendra en détail sur Marieke et ses parents, ses oncles et tantes dans une prochaine partie.

Le 178 a donné une excellente femelle à l’élevage avec cette 6153803-01, la 6121573-02, devenue mère de 2 as pigeons nationaux:

* 6154676-06 Den As - 5 as pigeon nat. fond RFCB

1 Pithiviers 653 p.

3 prov. Brive 1492 p.

2 iprov. Limoges 2933 p.

25 nat. Souillac 7597 p.

Et ensuite devenu un excellent producteur, père entre autre 

4 prov. Bourges 4527p.

10 prov. Limoges 1313 p.

14 prov. Vierzon 2196 p.

2 Souppes 457 p.

3 Soissons 1002 p.

2 prov. Argenton 425 p. etc.

* 6231730-04 De Witten As - 9 as pigeon nat. GMD RFCB

2 prov.Montlucon 2499 p.

4 iprov. Argenton 1872 p.

10 prov. Châteauroux 4249 p.

31 prov Orléans 3631 p.

Une histoire unique : den Argenton

Si vous n’êtes toujours pas impressionné par l’histoire du 178, vous devez continuer à lire.  Il y a mieux.  Et peut-être que le meilleur doit encore venir.

En 1999 – on remonte de quelques années – le 178 a été accouplé avec une de ses nièces, petite-fille du 231.  De cet accouplement temporaire est issu un voyageur et producteur ; De Genopte 6151734-99

Il s’est d’abord classé lui-même

1 prov. Argenton 1538 p. (2 s-nat Argenton 8405 p.)

1 Pithiviers 579 p.

Mais il est ensuite devenu un excellent producteur, père d’e.a.

* 6226043-03 Den Argenton, un vrai crack avec e.a.

1 nat Argenton 3935 p.

1 prov. Orléans 2219 p.

18 Montluçon 1800 p.

16 Toury 1863 p.

7 Pithiviers 1037 p.

154 nat. Bourges 26679 p.

On parlera une prochaine fois de l’importance des descendants de l’Argenton pour la colonie actuelle Engels.

De Genopte est ensuite devenu père du:

 

* 6130618-09 Isolda, mère de la femelle 010 mentionné ci-dessus,  

1 natz. Issoudun 1182 p. (4 nat. Issoudun 5670 p.)

* Joska, mère de Pablo - 3 prov. Limoges 2594 p. grand-mère du 1 NPO Bourges 8278 p.

* Mariano – Père du 9 Angerville 1910 p.

* Limousine – mère du 1 nat. Limoges 15009 p.

* B6231673-04 Salbriske - 1 prov. Salbris 443 p. 7 iprov. Argenton 1872 p.

* 6110370-07 – père 4 prov. Brive 842 p.

etc.

Pour terminer

Il est plus que temps de terminer cette partie 2. 

Et on n’a pas encore mentionné tout ce que le 178 a donné chez d’autres amateurs comme Koen Minderhoud qui a été chercher un fils du 178 en 2006 et qui en a élevé son 45-je, un vrai phénomène qui est devenu 7 as pigeon nat. YL TBOTB avec e.a.

1 Péronne 11724 p.

1 Breteuil 7228 p.

6 NPO Châteauroux 3777 p.

7 NPO Argenton 4441 p.

3 Morlincourt 1205 p.

3 Sézanne 731 p.

7 Pommeroeul 1400 p.

7 Orléans 854 p.

11 Pommeroeul 3815 p.

12 Pithiviers 8461 p.

Jos Goessens a aussi obtenu la lignée du 178, via Gaby Vandenabeele où il a été chercher sa Lady Bettini, une demi Engels.  Goessen en a élevé 2 cracks :

- Sagan

1 NPO Bourges 8278 p.

2 NPO Pithiviers 11422 p.

2 NPO Lorris 20694 p.

- Froome

1 NPO Montluçon 3884 p.

20 Bourges 8278 p.

Gerard Koopman a eu aussi son Kleine Engels de la lignée du 178 et il en a élevé son NL5343024-03, Deng Lins Favourite,

1 NPO Ablis 10609 p.

8 NPO Sourdun 13426 p.

30 Houdeng 31647 p.

18 Morlincourt 2228 p.

125 St Ghislain 13574 p.

Ce 024 est en plus devenu un super producteur, père d’e.a. Zina, 2 as pigeon nat NPO LD 2007 avec

2 NPO Chantilly 13008 p.

9 NPO Orléans 9670 p.

Henri Diks avait aussi une excellente femelle de la ligne 178 et il a remporté e.a.  

1 NPO Salbris 8250 p.

3 NPO Salbris 5989 p.

3 Nanteuil 14308 p.

9 NPO Salbris 5747 p.

Mais il ne faut pas forcément aller aux Pays-Bas pour entendre des histoires à succès  de la lignée du 178.  Marc Van Eynde -Govaerts (Putte) fait partie de la famille Engels et il a naturellement également été chercher du 178 pour ensuite élever tout un pigeonnier de champions.  La lignée du 178 est allée via Marc chez Patrick Vervloesem qui a ensuite élevé des vainqueurs semi-nationaux et provinciaux.

Johny Jonckers (Linter, BE) est également venu à Putte pour se renforcer avec les lignées du 178 et Marieke.  C’est une histoire à succès sur laquelle on reviendra.  Et on pourrait encore continuer.

Dans la partie 3 nous allons comme promis revenir sur toute l’histoire de la famille de Marieke et dans la 4ème et dernière partie on parlera de la place de l’Argenton et Den As dans la colonie actuelle.  Il est clair que l’élevage et le jeu à Putte sont surtout dominés ces 10 dernières années par ces 3 lignées : Argenton, As, Marieke et naturellement toujours Den 178, mais ça vous l’aviez déjà compris vous-même.