Joël CHOTEAU de Le Fenouiller

réalise d'année en année des saisons de haut vol

5 champion de France plus de 750 km

10 as pigeon de France plus de 750 km

2 champion général et de fond au groupement de Vendée

1 et 2 as pigeons 11° région

ZWW-joel-choteau

Joël fait partie des grosses pointures de la 11° région; il est également présent sur le plan national malgré une situation loin d'être optimale.

Le Fenouiller est une petite bourgade de 4600 habitants, faisant partie de l'arrondissement des Sables d'Olonne dans le département de la Vendée. Il fait le trait d'union entre bocage et marais, paysage bien connu de la région. Il est baigné par l'un des plus courts fleuves de France, la Vie qui ne compte que 62,3 km.

Joël a débuté la colombophilie en 1978. Il faut dire qu'il est bercé par les pigeons depuis sa plus jeune enfance. C'est vers les expositions que son cœur a versé en premier. Suite à une grosse déception, il a abandonné ce créneau pour se tourner vers les concours. Les premières années furent difficiles, mais la rencontre de Auguste Laurent de Charleville Mézières allait tout changer. Cet excellent amateur des Ardennes allait lui apporter des bases solides pour réussir. Il ne fallut pas très longtemps pour que les résultats s'améliorent et que les victoires pointent leur nez.

Avant sa mise à la retraite, voici 3 ans, Joël, 63 ans, a été menuisier pendant 40 ans sur un chantier naval, dans la construction de bateau. Autant dire que notre homme est agile des mains et que ses installations sont superbement bien agencées.

L'équipe de jeu est composée de 28 veufs, 16 célibataires et 4 jeunes femelles. Quant à l'équipe de reproducteurs, elle compte 8 couples qui donnent chaque année une quarantaine de jeunes qui ne seront qu’entraînés, sans aucun concours au programme, de quoi les dégrossir sans aucun stress.

Parmi les fortes lignées de la colonie, nous trouvons les Tronquoy, Roosens, Brakhuis, Rutz, Rebroeck, Hofflack et Fruitier. En 2016, il a incorporé des Stichelbaut, Brouckaert, Heller-Herbots, Kuippers, ainsi qu'une femelle Vanderwegen et un mâle Van Dommelen. De quoi aborder des nouvelles saisons de fond et grand fond  en toute sérénité.

Les championnats

En 2016

1 champion fédéral en 11° région

1 champion de fond au groupement de Vendée

1 as pigeon de fond en Vendée

2° sur Osnabrück

En 2017

Championnat de France

5 champion sur plus de 750 km

5 champion au classement des concours fédéraux

10 as pigeon sur plus de 750 km

Championnat de la 11° région

1 et 2 as pigeon fédéral

4 champion général

6/7 sur Osnabrück

7/8 sur Assen

Championnat de Vendée

2 champion de fond

2 champion général

2 au trophée Jacky Jaufrit

1 as pigeon de fond

Petit aperçu géographique

La 11° région colombophile compte les départements de Loire Atlantique, de Maine-et-Loire et de Vendée, pour une superficie de 20.700 km², soit plus que la Wallonie qui compte 16.844 km². Chaque groupement compte plus ou moins 10 sociétés colombophiles dont celle de St Gilles Croix de Vie où enloge notre ami. Le président n'était autre que Guy Carbonnelle qui est décédé en début d'année. Guy, comme de nombreux amateur de la 11° région, faisait partie de l'élite colombophile. Nous lui avions consacré un reportage voici quelques années. En 2005, il remportait le concours s/nat d'Osnabrück. Plus tard, il fut sacré champion du monde par équipe au Portugal.

En 2016, le local de St Gilles enlogeait 2.604 pigeons alors que le groupement de Vendée atteignait les 22.356 pigeons enlogés.

La 11° région compte environ 340 amateurs.

Des années au top

1 champion fédéral en 11° région en 2013, 2014, 2016, 4° en 2017

2 s/nat. Osnabrück (958 km) en 2016

2 champion de France sur les concours fédéraux en 2016

16 international Marseille en 2013 avec le 168028/09. Ce pigeon se classait également dans le top 100 en 2014. L'année suivante, il ne rentrait pas de son périple phocéen. Fort heureusement, notre ami avait pris la sage décision d'élever 2 jeunes hors de ce crack, de manière à perpétuer la lignée en cas de problème.

Un phénomène

Des titres d'as pigeon ne s'obtiennent pas sans des pigeons d'exception. Joël s'est très vite tourné vers les concours de fond et grand fond. L'organisation des concours d'Assen et Osnabrück par le Marathon Club du Grand Centre est une aubaine pour notre ami. Pourtant, ces concours sont très durs puisque les pigeons doivent voler contre les vents dominants.

Sur Assen, seuls les 2 premiers pigeons volent au dessus du poteau alors que sur Osnabrück, le victoire se joue sous les 1100 m et le poteau intervient dès la 32° place.

Parmi les cracks d'Assen, nous trouvons le 402011/11 qui est:

9° as pigeon pour les années 2016-2017

13° as pour 2015-2016-2017

4° as de 2014 à 2017

8° as de 2013 à 2017, soit ces 5 dernières années

Le 471768/13, présent sur la photo, est, quant à lui, l'as pigeon de ces 2 dernières années sur Assen. Il se classait 7/446 en 2016 et 9/606 en 2017.

Cette année, notre ami se classe:

Assen 926 km, 606 vieux 9, 22, 33, 51, 60, 106, 110, soit 7/8, prix par 4

Osnabrück 978 km, 464 vieux 30, 37, 43, 90, 101, 107, soit 6/7

Le mot de la fin

Bien que la 11° région soit très dynamique, Joël regrette le côté vieillissant de la colombophile. Comme partout, elle souffre du manque de jeunes qui se lancent dans l'aventure. Il devient, dès lors, très difficile de jouer aux pigeons.

Elever des pigeons de qualité demande des soins quotidiens et une bonne maîtrise des souches propices à fournir des pigeons de longues distances, conclut notre ami Fénolétain.

M Philippe