Francis et Nadine Petit. Ils n’ont de petits que le patronyme.

Francis et Nadine,  un joyeux couple de colombophiles depuis plus de quarante années m’ont reçue dans leur maison de Braine-L’Alleud en Brabant Wallon.

Cela fait longtemps (enfin au moins 4 ans) que je les connais, ils ne sont pas avares de donner un coup de main pour les activités du CFW. On peut toujours compter sur leur aimable disponibilité tant pour aider à monter  le décor de la journée des champions que pour nous permettre d’assister au lâcher de Marseille en prenant les annonces, mais aussi pour contremarquer les pigeons avant les concours internationaux.

Quant à Nadine, elle n’a pas son pareil pour booster la vente des bons de pigeonneaux.

Alors que je prends mon bâton de pèlerin pour interviewer des colombophiles de ma région, je n’avais jamais pensé à donner la parole à Francis Petit qui est pourtant considéré comme un excellent colombophile du Brabant Wallon. Mea culpa, voilà qui est réparé.

Lors donc Francis Petit (64 ans) a toujours habité sa coquette maison de Braine-L’Alleud, c’est son grand-père, colombophile qui l’a bâti à côté de celle de ses parents, trois générations de colombophiles très connus dans le BW.

F PETIT + KLZ YVAN

Francis Petit est tombé dans le chaudron colombophile dès le berceau et a toujours aimé ça.

Il est un informateur exceptionnel pour des journaleuses comme moi qui n’ont pas une longue mémoire  de la colombophilie. Lui  peut vous réciter par cœur les performances de presque tous les colombophiles ainsi que le contenu de tous les pigeonniers, c’est appréciable !

Si vous lui  demandez combien il a de pigeons, il va vous répondre : «  environ 300, je ne sais pas exactement »  et Nadine ajoutera immédiatement : «  trop !» (Rire).

Pourtant, elle ne manque aucun enlogement (au Local Unique de Pont-à-Celles)

Francis Petit me rancarde toujours sur tous les dessous (et dessus) de la colombophilie. Il connait  TOUT, une encyclopédie colombophile à lui seul ! Il m’avait beaucoup parlé de François Collard, dit le «  professeur », un grand maître wallon de la colombophilie auquel je m’étais intéressée en son temps.  C’est avec un de ses pigeons (qui ont de la légendaire Didi dans le sang !!!)  qu’il a gagné il y a dix ans déjà le CAHORS national. Il n’a jamais caché son admiration pour ce grand colombophile en me confiant «  François Collard est un Maître, il m’a toujours très bien conseillé et il m’a vendu le meilleur pigeon que j’ai eu qui a fait premier national Cahors en 2007. » 

Francis est un aficionado d’HERBOTS, pour lui «  le »  meilleur vendeur de pigeons et il n’est pas peu fier d’exhiber un petit-fils d’Yvan (le Magnifique) qu’il a couplé avec une Vandersmissen, une descendance qui promet, et ce à une cadence olympique. Il a accouplé  une petite fille d’Yvan avec un de ses fils, c’est du consanguin lourd, très lourd  au nom du principe que «  bon sang ne peut mentir ».

Quant aux descendants de son légendaire CAHORS ils furent croisés avec des Étienne Devos et continuent de performer, une belle et longue lignée de gagneurs.

Il ajoute à  ce gotha colombophile une belle acquisition de 30 Depasses, des jeunes qui promettent aussi !

Francis vous vous présentez pour les élections à la RFCB pour le Brabant Wallon quelle  sera votre priorité si vous êtes élu ?

-        Le plus important pour moi c’est de travailler avec de bonnes équipes. Je ne sais pas si c’est vrai, mais j’ai entendu que la Région wallonne voudrait supprimer les provinces, je trouve cela très dommageable.

-        J’aimerais aussi trouver des solutions équitables pour chaque colombophile pour pallier les situations géographiques difficiles, c’est vraiment indispensable pour les concours de vitesse et de petit-demi-fond. Je pense aussi qu’il faut revoir les zones, elles ne doivent plus être des couloirs comme à présent, mais se latéraliser.

-        Le problème des championnats de grand demi-fond est qu’il faut revoir la répartition des concours sur les différentes lignes de vol en tenant compte des quotas de participation, mais aussi se rappeler que les amateurs néerlandophones sont majoritairement bien plus nombreux.  Je crois que l’intérêt de tous est de garder la fédération colombophile unitaire.

Gageons que cela ne fera pas plaisir à certaines instances (rire).        

Voilà, bonne chance à ce talentueux colombophile et à sa colonie d’extraordinaires  voiliers.

 

Marie Claire Cardinal

 

F PETIT CAHORS NAT 

Nadine et Francis Petit lors de la remise de prix du CAHORS 2007 à Cureghem avec le regretté Notaire Dhont.

 

petit 1 

Un superbe pigeon dont même la mue n’altère pas la beauté (petit-fils d'Yvan, Herbots) !

petit 2 

Une aile de champion, pourtant la mue a fait son œuvre. Pour paraphraser une fable connue

« Eh, bonjour, Monsieur le Pigeon.

Que vous êtes joli! Que vous me semblez beau!

Sans mentir, si votre ramage

Se rapporte à votre plumage,

Vous êtes le phénix des hôtes de ce colombier."

 

2312615-15-ped 

Pédigrées des pigeons de base 

Une fidélité Herbots dans les pigeons de base