EPR - des lignes directrices qui constitueront les bases de l’organisation sportive 2018.

Madame, Monsieur,

En cette fin de saison sportive, le comité de l’EPR tient à vous informer des lignes directrices qui constitueront les bases de l’organisation sportive 2018.

Une attention particulière sera apportée à la diminution du nombre des lâchers, à l’organisation logique des lâchers, à la configuration des ententes en fonction des lâchers établis, au respect des lignes de vol et au regroupement de lâchers sur base des données 2017.

Les positions sportives suivantes ont été , dès à présent, adoptées par le comité de l’EPR lors de sa réunion  du 14/09 :

Au niveau organisation sportive :

En petite vitesse :

Répondre aux aspirations des amateurs avec des regroupements éventuels des lâchers par entente, par région.

En grande vitesse :

Regroupement des lâchers sur base des contingents 2017 et également de la disposition géographique des sociétés concernées.

A ce titre et pour fermer la porte à toute discussion inutile durant la période hivernale, il sera tenu compte  par le comité provincial de la profondeur de la zone de participation des sociétés pour la détermination des secteurs de lâcher.

En petit demi-fond :

Regroupement des lâchers sur base des deux lignes de vol de vitesse ( Centre et Est) pratiquées par les sociétés de l’EPR

-Pour la ligne du Centre,

Tournai-Ath-Lessines- Mons ( l’Avenir)

-Pour la ligne de l’Est,

Centre-Charleroi-Brabant wallon.

Il est à noter que l’entente du Centre, en cas d’étape commune, sera lâchée avec le Petit Club à la condition que ce dernier groupement ne change pas de configuration géographique en reprenant de nouvelles sociétés namuroises ou des sociétés  du Brabant flamand .

Au niveau des itinéraires 2018 :

Ils seront mis au point par le comité sur base des directives émanant du CSN et seront présentés aux assemblées régionales.

De plus, des modifications réglementaires seront présentées à l’Assemblée générale des présidents :

 Au niveau de la réglementation de l’EPR :

-        Zone de participation –Article 37-

Suppression du principe de zone de participation maximale autorisée.

En d’autres termes, la zone de participation vitesse des ententes ou des sociétés reprendra, obligatoirement, toutes les 1ère,2e et  3e communes partielles à partir de la commune partielle de base. Il s’agit d’une zone obligatoire de participation.

 

-        Ajout d’un article favorisant la création d’ententes.

Les organisateurs de concours qui refusent sans motifs valables les demandes d’ententes, de groupements, d’associations sportives ne pourront prévoir dans leur zone de participation la ( les) commune(s) partielle(s) entrant en considération comme base de calcul de la zone de participation de la (des) société(s) demanderesse(s).

Toute demande , considérée comme « abusive » par le comité de l’EPR, sera immédiatement sanctionnée par une suspension sportive pour l’année en cours. Les acceptations de regroupement, assorties de conditions telles qu’elles auraient pour but d’éviter l’application du paragraphe précédent, seraient considérées comme abusives par le comité de l’EPR et seraient sanctionnées de la même manière.

Les sociétés qui désirent quitter une entente doivent en faire la demande au comité directeur de l’entente ainsi qu’au comité de l’EPR

 

-        Pigeons supplémentaires :

Sont acceptés ou refusés par l’entente organisatrice.

Tout pigeon supplémentaire enlogé devra être mentionné sur une liste permettant à la société de vérifier la vaccination mais également de remettre ce pigeon à son propriétaire en cas de retour des contingents dans les locaux. Ces pigeons ne peuvent être repris au tableau-miroir.

Nous vous demandons de communiquer ces points à vos membres lors d’une assemblée générale de votre société et de nous renvoyer un procès-verbal (dûment signé  par les amateurs présents) de cette réunion pour le  20/10/17 au plus tard.

Le comité est ouvert aux propositions raisonnables émanant des assemblées générales des sociétés. Il analysera leur faisabilité et fera part de ses conclusions lors de l’assemblée générale de l’EPR prévue le 08/12/17.

Les sociétés n’ayant pas renvoyé de procès-verbal , dûment signé, reprenant la position précise de leurs amateurs se retirent le droit d’intervenir dans les débats ultérieurs.

Nous vous souhaitons bonne réception de la présente et vous prions d’agréer, Madame,Monsieur, nos salutations distinguées

Pour le comité de l’EPR,

Le Président,

Bernard Chapelle