C’est la mode pour jouer les pigeonneaux…

Les enjeux…

Les artifices ne manquent pas pour tenter d’améliorer les performances des pigeons : jalousie voire ‘’miroir’’ placé dans le casier, occultation durant une période de la journée …suivie par ‘’la clarté prolongée’’. Certains types de pratiques me paraissent davantage coller au mot que j’ai employé en l’occurrence ‘’ARTIFICES’’( procédé ingénieux habile pour ‘’tromper’’). Certes, la définition est quelque peu ‘’forcée’’. Toutefois, dans le cas des colombophiles, le miroir des anciens, l’occultation, la clarté prolongée ‘’trompent’’ nos pigeons, j’espère, sans trop perturber leur rythme biologique. Quoi que c’est principalement lui (le rythme biologique) qui subit le ‘’choc’’ via l’occultation et la clarté prolongée. Je vous avouerai que j’ai longuement réfléchi au problème. Dans notre colonie, nous avons opté pour un maximum de respect de ce fameux rythme biologique dans la mesure où, à priori, on ne chasse pas les championnats à tout prix. Même si nous respectons ceux qui utilisent cette pratique principalement utilisée avec la jeune génération ainsi préparée pour participer aux nationaux pour pigeonneaux (Bourges,deux Châteauroux et Argenton). Je vous avouerai qu’il y a moyen de très bien se défendre par intermittence avec des pigeonneaux joués une fois ou deux sur une belle position et ensuite les laisser assurer une bonne mue (repos après résultats significatifs). Il suffit de préparer son ‘’coup’’ c’est-à-dire de programmer quelques pigeons pour ces étapes. Certes, il y a les spécialistes qui enlogent la masse mais trois voire quatre sujets bien préparés peuvent vous donner bien des satisfactions. De surcroît, si vous êtes un joueur de fond, vaut mieux économiser vos ‘’jeunes munitions’’ pour le futur c’est-à-dire  leur assurer un bon écolage et un développement optimal. D’ailleurs, il suffit d’examiner les résultats nationaux pour pigeonneaux … Une bonne partie du pays joue pour le ‘’fun’’, les médailles d’or se décrochent ailleurs (soyons réalistes).De surcroît la masse est au nord du pays.

Sachez que le seul objectif des deux procédés principaux(occultation-éclairage) consiste à RETARDER LA MUE pour être performant lors des joutes les plus prestigieuses (nationales, régionales ou provinciales) . L’occultation  démontre qu’elle tient la distance. Notre colonie se contente d’une pratique proche de ce qu’on appelle communément  une méthode  naturelle avec nos pigeonneaux c’est en somme une prodédure de management qui consiste :

-à observer avec un maximum de pertinence la jeune génération que nous avons sélectionnée au départ d’un bon suivi sanitaire.

-d’être capable en fonction de l’orientation du colombier (N-O chez nous), la température et l’humidité de ce colombier, d’assurer une préparation sur nid de deux trois couples de pigeonneaux et les jouer pour le plaisir.

En clair ‘’maîtriser’’ la préparation de nos quelques jeunes choisis pour qu’ils atteignent le meilleur niveau de performance possible en cherchant à utiliser les aptitudes de chacun  pour les aligner au bon moment.La majorité de nos pigeonneaux (95%) sont alignés pour être entraînés donc tout simplement ‘’dégrossis’’sans trop se soucier des résultats. Pour que la forme apparaisse,il faut avant tout la santé ( toutes catégories et créneaux confondus),ceci est une lapalissade.

L’argent dans nos concours…(les enjeux)

Ce ‘’volet’’délicat de notre colombophilie a aujourd’hui perdu de sa superbe.Les enjeux sont réduits à peau de chagrin.C’est l’exploit (victoire nationale ou internationale,as-pigeon,pigeon olympique…) suivi de la vente du pigeon vainqueur qui peut rapporter une somme parfois mais pas toujours conséquente à l’heureux propriétaire. Nous sommes loin d’atteindre les sommes colossales raflées par les champions Taïwanais et autres asiatiques via leurs amis ailés.Lorsque vous lisez qu’on peut en une saison dans cet Etat d’Asie orientale (36.000 km2 – 23.200.000 habitants) gagner 3.000.000 d’euros (=120.000.000 de FB anciens) vous comprendrez l’engouement des colombophiles de ce territoire à cultiver la pratique de la colombophilie. Si nous ne devons pas nous braquer sur cet aspect particulier,il faut bien admettre qu’il serait peut-être temps ,dans notre petit pays, de se pencher sur une revalorisation des prix en pièces sonnantes et trébuchantes sur les résultats afin de freiner la désertification vertigineuse de nos adeptes.Un pigeon de chair coûte 6€ et un pigeon voyageur qui ne fait pas d’exploit vaut 25€.

Quelle formule mettre sur pied ?

Il faut de la créativité pour trouver le moyen de relancer la mécanique dans ce domaine ‘’nerf de la guerre’’. Actuellement nous sommes assurément les victimes des trop nombreux secteurs de jeu qui réduisent considérablement le gâteau mais aussi d’un calendrier hyper chargé.Ce qui sauve les meubles actuellement,ce sont les méga-colonies qui permettent des contingents substantiels et qui jouent pour la mise obligatoire.Leur principal objectif étant la vente,légitime et respectable.Toutefois,si notre sport pouvait déjà faire en sorte que de nombreux adeptes puissent nouer les deux bouts,l’hémorragie serait très probablement fortement atténuée.Si notre sport s’oriente vers le professionnalisme,qu’en restera-t-il dans une décennie ? La RFCB-KBDB se posera-t-elle un jour la question et tentera-t-elle de redorer le blason des enjeux ?

 Il serait plus utile de travailler sur son territoire plutôt que de s’envoler en Afrique du sud via l’Irlande pour organiser un fiasco total.Nous devons espérer que les nouveaux élus oseront faire le ménage et en reviennent aux fondamentaux.Nous serons vite fixés sur leurs intentions et les modifications qu’ils vont oser avoir le courage d’apporter eu égard aux décisions relatives à la délocalisation,décisions catastrophiques,inhumaines peu citoyennes prises par une partie des anciens mandataires (2012- début 2018).  La protection des familles (suspension conséquente plutôt que des amendes astronomiques impayables par 98% des adeptes et procès à n’en pas finir),le sens de l’humain,la classification réservée à nos classificateurs plutôt qu’ à Wprol (qui a battu le beurre toute la saison) un exemple : Agen Télévie de fin juin/le résultat est sorti le 27 octobre jour avant la remise des prix donc 4 mois d’attente et il faut encore vérifier tous les comptes), les analyses confiées à nos laboratoires,le ou les comptes bancaires chez nous et non dans un paradis fiscal doivent être les premières préoccupations des nouveaux élus.Que penser d’un contrat signé qui engage nos nouveaux élus : inadmissible,intolérable,incorrect ! Que l’on casse ce contrat ipso facto (cela ne coûterait que 5€ par amateur) mieux que les signataires paient si les règlements le permettent.On doit gérer l’argent  et les services de notre Fédération en bon père de famille ,cela n’a pas été le cas. De surcroît, les élus d’une mandature ne devrait jamais pouvoir engager la suivante. Les conséquences de ces bévues à répétition sont la désertion de nombreux adeptes et une exécrable publicité faite à notre sport.

KSM