7° tour de France colombophile du 26 juin au 12 juillet 2017

L'événement est maintenant devenu une tradition incontournable. De nombreux amateurs et municipalités se mettent sur les rangs pour obtenir une étape du tour.

L'organisation a pour but de faire découvrir notre sport et les qualités exceptionnelles du pigeon au grand public, bien au-delà de la petite sphère colombophile.

A chaque lâcher de pigeons, ce sont les élus municipaux, la presse, de nombreux curieux, qui se rejoignent pour un moment privilégié.

Le principe est simple. Un amateur fait parvenir 5 pigeons chez un amateur participant, situé à une distance comprise entre 45 et 128 kms. Les pigeons sont libérés et volent la distance, sans esprit de compétition. A son tour, l'amateur qui voit revenir ses pigeons accueille ceux de l'amateur qui le suit dans le tour, permettant de créer une chaîne d'amitié de 1.423 kms en 2017.

Comme la plupart des compétitions, le tour de France colombophile a été contraint de s'adapter aux conditions climatiques. L'événement s'est déroulé du 26 juin au 12 juillet, soit 15 étapes en 13 jours. C'est ce qui était prévu, mais la réalité à été tout autre.

Etape 1, Salvagnac - Mazamet, 71 km

Parcours réalisé dans le Tarn, en 16° région colombophile

Vitesse, 880 m

Etape 2, Mazamet - Tournefeuille, 95 km

Etape liaison entre les département du Tarn et de la Haute-Garonne, de la 16° à la 17° région

Pour l'occasion, un chapiteau avait été dressé sur la place du village pour accueillir une exposition sur la colombophilie

Etape 3, Tournefeuille - Albi, 68 km

Nous revenons en 16° région et dans le Tarn

Le lâcher a été suivi d'un pique-nique en présence de nombreuses personnalités et habitants de la localité

Vitesse, 950 m

Etape 4, Albi - Montagnol, 70 km

Nous restons en 16° région, cette fois, dans l'Aveyron

Vitesse, 1070 m

Etape 5, Montagnol - Pont-de-Salars, 87 km

Nous ne changeons pas de département. Par contre, les pigeons ont eu de grosses difficultés à rejoindre leur colombier puisque libérés à 9h45', le premier pigeon ne rentrera que le lendemain matin.

Etape 6, Romans-sur Isère - Limas, 101 km

Les pigeons sont en 14° région, passant du département de la Drôme à celui du Rhône

Vitesse, 1020 m

Etape 7, Limas - Crissey, 94 km

Passage de la 14° à la 8° région, du Rhône à la Saône-et-Loire

Vitesse, 1620 m

Etape 8, Yzeure-sur-Creuse - Les Roches l'Evêque, 119 km

Les pigeons passent de la 9° à la 5° région, de l'Indre-et-Loire au Loir-et-Cher

Vitesse, 1100 m

Etape 9, Les Roches l'Evêque - Trelazé, 109 km

Le lâcher est déplacé à Montoire

Les pigeons reviennent en 9° région après avoir survolé la 4°. Nous sommes en Maine-et-Loire

Quelques 80 enfants des écoles municipales et la presse assistent au départ des pigeons.

Vitesse, 1280 m

Etape 10, Trelazé – Breal S/Monfort, 128 km

La plus longue étape du tour, conduisant les pigeons en 10° région, dans le département d'Ille-et-Vilaine

Vitesse, 1080 m

Etape 11, Breal S/Monfort – Bricqueville-la-Blouette, 113 km

Les pigeons arrivent dans la Manche, en 3° région

Vitesse, 1280 m

Etape 12,  Bricqueville-la-Blouette – Pennedepie, 127 km

L'étape se déroule en 3° région, mais l'arrivé se fait dans le Calvados

Vitesse, 1100 m

Etape 13, Pennedepie -  Ste Colombe-la-Commanderie

Le 10 juillet, les conditions n'étaient pas réunies pour effectuer le lâcher. Aussi, il fut décidé de lâcher quelques pigeons des amateurs de la localité, de quoi enthousiasmer les nombreuses personnes présentes.

Etape 14, Ste Colombe-la-Commanderie – Monts

Le lendemain, la météo ne s'était pas améliorée. Le lâcher a été annulé et remplacé par la mise ne liberté de quelques pigeons de la localité.

Etape 15, Monts – Vaulx

La dernière étape prend son envol en 21° région, dans l'Oise pour arriver en 1° région, dans le Pas-de-Calais.

            L'événement a accueilli plusieurs centaines de personnes, des personnalités, de simples curieux, des écoles, la presse écrite et télévisée. Petit bémol, la météo qui n'a pas toujours été de la partie. C'est la première fois que des étapes ont dû être annulées.

Espérons que le tour se fera sans de meilleures conditions l'année prochaine. Car, dans un tour, la plupart des pigeons volent sur une ligne qui n'est pas leur parcours habituel. Si a cela, la météo est défavorable, les retours peuvent être sévères, tels que celui constaté lors de la 5° étape qui, pourtant ses 87 km, a connu un déroulement très difficile.

Schermafbeelding 2017-08-04 om 14.19.44

M Philippe